Les syndicats de la santé publique: « Une Journée de colère nationale » le 8 décembre

Santé

Les structures syndicales des professionnels  de la santé publique a appelé, samedi, à observer « Une Journée de colère nationale », mardi 8 décembre 2020 sur le thème « Sauve ton hôpital, sauve ta vie ». Et ce, dans le contexte du décès du médecin résident Badreddine Aloui, à la suite de sa chute d’un ascenseur endommagé à l’hôpital régional de Jendouba.

La Fédération générale de la santé, les Syndicats des médecins, pharmaciens et dentistes des hôpitaux universitaires, les Ordres des médecins, des pharmaciens, des dentistes de la santé publique et l’association tunisienne des jeunes médecins (ATJM), ont indiqué qu’ils ont appelé tous les professionnels  relevant du ministère de la Santé, à participer à une « Journée nationale de colère ». Et ce  conformément à laquelle tous les services de santé académiques et non urgents, seront suspendus.

Les structures syndicales en question ont indiqué que cette journée de colère sera observée à travers « un rassemblement dans les établissements de santé. Ainsi que  la faculté de médecine de Tunis, l’École supérieure des sciences et techniques de la santé de Tunis, l’Institut Supérieur des Sciences Infirmières de Tunis, avant de se diriger, à 10h du matin, au siège du ministère de la Santé, ensuite à la Place du gouvernement à la Kasbah, où « un message de colère » sera remis à la Présidence du gouvernement, selon le communiqué.

La même source indique que des consignes sectorielles relatives à la journée de colère dans le reste des régions, seront communiquées ultérieurement, annonçant la tenue d’une conférence de presse à la date du 9 décembre courant à la Faculté de médecine de Tunis à dix heures du matin, pour faire lumière sur la situation dans le secteur et examiner les prochaines démarches à adopter.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here