Netanyahu en Arabie saoudite ?

Arabie saoudite Netanyahu

Aucune administration américaine n’a fait autant de pressions sur le monde arabe pour normaliser ses relations avec Israël que celle de Donald Trump. Mais il lui a fallu quand même près de quatre ans pour qu’elle réussisse à persuader les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn et le Soudan de signer un accord de normalisation et d’échange d’ambassadeurs avec Israël.

Cependant, et compte tenu du « poids léger » des trois signataires, tous les regards étaient constamment tournés vers « le poids lourd » du monde arabe, l’Arabie saoudite. Le moindre commentaire et la déclaration la plus anodine provenant de hauts responsables saoudiens concernant Israël et les Palestiniens sont attentivement étudiés, analysés, examinés et disséqués. Et ce, jusqu’au « scoop » révélé lundi 23 novembre par la presse israélienne. De quoi s’agit-il ?

Selon le journal israélien « Haaretz« , le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a effectué une brève visite dans la nuit de dimanche à lundi en Arabie saoudite où « il a rencontré le prince héritier Mohammed Bin Salmane et le secrétaire américain Mike Pompeo. »

L’avion de Netanyahu a atterri à 19h30 dans un aéroport saoudien d’où il a décollé deux heures plus tard vers Israël. La réunion entre Netanyahu, Bin Salman et Pompeo a donc duré deux heures. Toujours selon Haaretz, le chef du Mossad Yossi Cohen a accompagné Netanyahu dans son voyage nocturne en Arabie saoudite.

Toutefois, si le cabinet du Premier ministre israélien s’est refusé à tout commentaire sur le sujet, côté saoudien c’est la confusion. Une confusion alimentée par les déclarations contradictoires faites par les responsables saoudiens.

En effet, selon Haaretz, « le conseiller principal saoudien a confirmé la réunion entre Netanyahu et MBS, mais a déclaré qu’aucun accord n’a été conclu. »

Qui doit-on croire

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Fayçal Bin Farhan a fait une déclaration entièrement différente. Selon lui, « Il y a  des informations de presse concernant une prétendue rencontre entre le prince héritier et des responsables israéliens lors de la récente visite du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo. Aucune réunion de ce type n’a eu lieu. Les seuls responsables présents étaient américains et saoudiens ».

Qui doit-on croire ? Disons seulement que, parfois, le refus de commenter une information est beaucoup plus éloquent et convaincant que les démentis les plus bruyants et les plus détaillés…

Toujours selon Haaretz, les deux sujets de discussion de Netanyahu et MBS étaient relatifs à l’Iran et à la normalisation. Concernant l’Iran, on peut être sûr à 100% de la convergence absolue de vues saoudienne et israélienne. Les deux parties considèrent l’Iran comme « le plus grand danger pour la région et pour le monde ». Mais il est difficile d’avoir une idée sur le contenu des discussions relatives à la normalisation. On ne peut que conjecturer sur la base des positions officielles des deux parties : « la paix en contrepartie de la paix » pour Israël. « La paix en contrepartie des territoires » pour l’Arabie saoudite.  

Reste à savoir si, concernant les droits des Palestiniens, l’Arabie saoudite tiendra bon ou, suivant les exemples émirati, bahreïni et soudanais, se soumettra au diktat israélo-américain ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here