La BERD lance un sondage pour appuyer les entreprises et leur éviter la liquidation à cause de la COVID-19

BERD

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) lance un sondage d’évaluation. Il vise à créer des directives détaillées sur les vides législatifs. Et ce, afin de faire face à l’augmentation du nombre d’entreprises ayant besoin de restructuration; compte tenu de la pandémie de coronavirus.

En effet, ce sondage fournira une carte mise à jour des mesures de restructuration; et ce, à travers les régions de la BERD en Europe, Asie et Afrique. C’est ce qui ressort du communiqué publié par la banque ce mardi. L’objectif est « de fournir un aperçu des possibilités concernant les structures de pré-insolvabilité ou d’insolvabilité; à travers les pays où la banque s’engage », souligne la BERD.

Et d’expliquer que beaucoup d’entreprises à travers le monde ont subi une interruption de leur activité économique. Laquelle pourrait se poursuivre en 2021, à cause de la pandémie de COVID-19.

Alors, « beaucoup d’entreprises devront se restructurer opérationnellement et financièrement. Pendant que d’autres pourront même cesser d’exister. S’assurer que cela ne débouchera pas en procédures de liquidations insolvables pour la majorité des entreprises; mais aussi retenir la crise économique, est une priorité clé pour la Banque ». C’est ce que précise le communiqué.

Un sondage en ligne

Ainsi, le sondage, organisé comme un questionnaire, sera ouvert au public jusqu’au 31 octobre 2020, indique la même source. Ajoutant que pour des raisons d’analyse comparative, le questionnaire est aussi ouvert aux pays où la BERD n’investit pas. Les résultats de l’évaluation ainsi qu’un rapport les résumant seront disponibles au public en ligne par la suite.

« Beaucoup de gouvernements dans nos régions ont promulgué avec succès des législations d’urgence afin de créer une barrière fiscale des conséquences de la crise de la Covid-19. Mais la réforme de loi sur l’insolvabilité durable est trop critique pour assurer que ces entreprises soient capables de rebondir et de prospérer à nouveau», souligne Catherine Bridge-Zoller, Avocate Principale de la BERD, Unité Financière.

De plus, ajoute-t-elle, « cette évaluation va aider la Banque à fournir un support de réforme ciblé visant à aider le plus d’entreprises possible. Afin d’éviter une procédure de liquidation pour cause d’insolvabilité à cause de la pandémie ».

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here