Hassouna Nasfi: « Le discours de Hichem Mechichi est réaliste »

Hassouna Nasfi réforme

Jour J. Après un mois de tractations, le chef du gouvernement désigné Hichem Mechichi annonce les priorités de son gouvernement face aux députés à l’ARP, réuni en séance plénière pour le vote de confiance. Aujourd’hui,certains partis sont pour le vote de confiance au gouvernement Mechichi comme le rappelle le bloc de la Réforme nationale. 

Présent sous l’hémicycle de l’ARP, Hassouna Nasfi, président du bloc parlementaire de la Réforme nationale, a mis l’accent sur la décision de son bloc de voter pour le gouvernement Mechichi. Il estime que les défis sont de taille. Selon lui, la situation du pays ne permet plus de vivre une fois de plus une instabilité politique. Il ajoute: « Aujourd’hui, certains couacs politiques vont pousser le pays vers l’inconnu, se référant à la réaction de la présidence de la République qui a mis en garde contre les tentatives de saper le gouvernement après le vote de confiance. »

« Son discours, qui est celui d’un grand commis de l’Etat, sera qualifié dans les prochains mois comme étant celui d’un homme d’Etat »

Et de poursuivre: « A coup sûr, les 15 députés présents du bloc parlementaire de la Réforme nationale voteront pour le gouvernement Mechichi. Aujoud’hui, il y a urgence d’être à la hauteur de nos responsabilités. Tout comme il est du devoir du Parlement d’être lui aussi à la hauteur. J’ajouterais en outre que le respect des institutions de l’Etat est primordial. Et que  chacun doit assumer ses responsabilités. Mais le plus surprenant dans tout cela, est la réaction du Président de la République lors de sa rencontre avec les partis. Il a en effet mis en garde notamment contre le risque inconsidéré de pousser le pays vers l’inconnu. Et ce à travers des manigances après le vote de confiance ».

Par ailleurs, il revient sur le discours de Hichem Mechichi, qui selon lui est un discours réaliste. Il n’a pas cherché à diffuser de grands rêves comme certains de ces prédécesseurs. Il n’a pas menti aux Tunisiens. Au contraire, il a fait un diagnostic de la situation. Et c’est tout à son avantage. A mon sens, le discours de Hichem Mechichi est un discours d’un grand commis de l’Etat. Et j’espère que dans les prochains mois, son discours sera qualifié comme étant celui d’un grand homme d’Etat ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here