Sommet OIT : Fakhfakh souligne l’importance d’un programme de sauvetage économique

Elyes Fakhfakh

Le chef du gouvernement, Elyès Fakhfakh, a mis l’accent lors de sa participation, hier soir, au sommet mondial virtuel de l’Organisation internationale du Travail (OIT), sur les orientations de son gouvernement visant à élaborer un programme de sauvetage économique

Et ce, pour lutter contre l’économie de rente fondée sur le favoritisme et activer la loi relative à l’Economie sociale et solidaire.  Impulser l’investissement et renforcer les initiatives économiques visant à intégrer une grande proportion de personnes qui travaillent dans l’économie parallèle. Dans son allocution, Elyès Fakhfakh a souligné que la Tunisie a réussi à maîtriser la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Tout en menant une action préventive. Caractérisée par la solidarité et l’unité entre les citoyens. Et les institutions de l’État. Ainsi que les organisations nationales et la société civile.

Aides pour un million de familles…

Il a, également, souligné le rôle social joué par les institutions de l’Etat. Pour soutenir près d’un million de familles. Par des subventions et aides en nature. En plus de l’attribution d’allocations aux salariés, artisans et travailleurs indépendants. L’Etat a, également, a-t-il dit, soutenu les entreprises pour maintenir les emplois et accorder des subventions aux travailleurs immigrés et réfugiés en Tunisie. En les faisant bénéficier de mesures exceptionnelles afin de faciliter leur séjour en Tunisie.

D’autre part, Fakhfakh a déclaré que la déclaration du centenaire de l’OIT pour l’avenir du travail. Adoptée lors de la 108e session de la Conférence internationale du Travail (juin 2019). Ainsi que la déclaration d’Abidjan issue de la 14e réunion régionale africaine de l’Organisation internationale du Travail (décembre 2019). Ces deux déclarations constituent une référence pour tous les pays. En matière de planification d’un programme de sauvetage économique pour lutter contre la pauvreté. Ainsi que consacrer le travail décent, renforcer le dialogue social tripartite et consolider la justice sociale.

Il est à noter que le chef du gouvernement, Elyès Fakhfakh, a participé à une téléconférence organisée du 7 au 9 juillet 2020. A l’occasion de la Journée des dirigeants mondiaux. Dans le cadre du sommet mondial virtuel. Qui se tient à l’initiative de l’OIT sur le monde du travail et la pandémie du Covid-19 sous le signe « Travailler pour bâtir un avenir meilleur.  » Selon un communiqué publié, mercredi, par la présidence du gouvernement.

Le sommet mondial virtuel a réuni les directeurs généraux de l’Organisation internationale du Travail. De l’Organisation mondiale de la santé, de l’Organisation du commerce international, de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international et d’un grand nombre de chefs d’État et de gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here