Affaire ANGED-VALIS : Conflit d’intérêts confirmé pour Elyes Fakhfakh

VALIS

La Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de gestion des deniers publics, au sein de l’ARP, a auditionné, le 18 Janvier 2021, l’autorité de contrôle général des services publics. L’audition a porté sur le rapport final concernant des appels d’offres entre l’ANGED et la société VALIS.

Lors de cette séance, le représentant de l’autorité de contrôle général des services publics Yasser Toukabri, a expliqué que l’ancien chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, était actionnaire de la société VALIS. L’autorité, par le biais de son représentant, a considéré que le processus de cession de contrat à la société VALIS était lacunaire.

Il a aussi précisé que le cahier de charges employé était entaché de nombreuses lacunes. Il a contribué à orienter les appels d’offres vers certains fournisseurs, dont la société VALIS. « L’accord conclu ne remplit pas les conditions légales de l’obtention de l’appel d’offres » a-t-il ajouté . Ceci indique qu’il y a eu un processus de favoritisme au profit de la société.

Enfin, le représentant de l’autorité générale a estimé que la collusion relève de la responsabilité de nombreux acteurs. Il a inclus le ministère de l’Environnement. Ce dernier a approuvé les rapports d’examen des offres avant de les renvoyer au Comité suprême des approbations. « Le comité n’a pas rejeté l’offre de VALIS même si elle n’est pas conforme aux termes de référence » a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here