La CONECT propose une panoplie de réformes pour la relance économique

conect

Le Conseil Administratif de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) propose une panoplie de mesures pour sauvegarder le tissu entrepreneurial. Affirme le patronat dans un communiqué rendu public hier, 3 juin.

En effet, le Conseil administratif de la Conect a présenté les recommandations suite à l’analyse de la conjoncture économique du pays. En effet, les recommandations en question ciblent plusieurs aspects de la conjoncture économique tunisienne.

D’ailleurs, le télétravail figure parmi les propositions de la CONECT

– Alléger la pression fiscale sur l’entreprise et œuvrer pour instaurer l’équité fiscale.
– Alléger les charges financières qui pèsent sur les entreprises en abaissant les taux d’intérêts.
– Entamer une réforme profonde et audacieuse du Code des changes. Et ce afin de faire de la Tunisie une place financière attractive.
– Intégrer le secteur informel dans l’économie formelle en établissant un taux unique de taxation et en mettant en place des mécanismes de contrôle efficaces.
– Revisiter la législation du travail, en vue de l’adapter aux exigences de compétitivité et en y incluant le télétravail.

– Accélérer la simplification et la digitalisation des services de l’administration en faveur des entreprises.

–  Réduire autant que faire se peut les problèmes de trésorerie qu’endurent les entreprises du fait des retards de paiement des commandes publiques.
– Élaborer une loi de finances pluriannuelle pour instaurer une certaine stabilité juridique et fiscale.
– Construire un écosystème basé sur la recherche, le développement et l’innovation focalisant sur la technologie, en tenant compte des nouvelles préoccupations mondiales liées au changement climatique. Le but visé étant d’accroître l’attractivité de la Tunisie pour l’investissement.

Retour sur des projets à forte valeur ajoutée

D’ailleurs, lors de la même réunion, Lorenzo FANARA, ambassadeur d’Italie en Tunisie, a présenté la ligne de crédits italienne d’un montant de 73 millions d’euros. Cette ligne cible les entreprises. De son côté, Guillermo ARDIZONE GARCIA, ambassadeur d’Espagne en Tunisie, a présenté la ligne de financement espagnol. Elle prévoit un financement de 25 millions d’euros. A noter que les deux lignes sont à deux à des taux d’intérêts favorables.

La CONECT a présenté, également, le projet « Grande musique dans les théâtres anciens méditerranéens ». Ce projet bénéficie du soutien de l’Union européenne. Le patronat a, également, présenté sa convention avec Tunisia-Jobs. D’ailleurs, c’est un programme qui bénéficie du financement de USAID pour un montant de 60 millions d’Euros. Son objectif est de développer les PME tunisiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here