Tataouine : l’URT et la coordination d’El Kamour annoncent une grève générale ouverte

Tataouine - L'Economiste Maghrébin
photo d'archives

L’Union régionale du Travail de Tataouine et la coordination du sit-in d’El Kamour ont décidé, jeudi, de durcir leur mouvement de protestation. Et ce, suite aux mesures « insatisfaisantes ». Celles-ci ont été prises par le Conseil ministériel tenu mercredi pour discuter de la situation dans la région.

L’Union régionale du travail de Tataouine et la coordination du sit-in d’El Kamour ont annoncé une grève générale ouverte à partir de vendredi 2 juillet. Et ce, dans les différents établissements publics de la région. Sauf dans les hôpitaux et les institutions où se déroulent les examens nationaux. Ainsi que l’arrêt de la production dans les différents champs pétroliers.

Le coordinateur du sit-in d’El Kamour, Dhaou El Ghoul, a souligné la poursuite du mouvement de protestation pacifique des sit-inners. Et d’ajouter que « les protestataires vont barrer la route devant les véhicules appartenant aux sociétés pétrolières. Et ce, jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Celles-ci portent notamment sur l’embauche et le développement de la région« .

La même source a également regretté « la poursuite de la politique d’atermoiements adoptée par les autorités vis-à-vis des revendications des travailleurs dans la Société de l’environnement, de plantation et de jardinage de Tataouine ».

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here