Pétrole et gaz en Tunisie : l’impact de la fermeture des vannes sur la production

Accord El Kamour production pétrole et gaz

Deux mois après l’ouverture, le 05 novembre 2020, de la vanne d’El Kamour, l’Observatoire national de l’Energie et des Mines relevant du ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines vient de publier le rapport mensuel à fin novembre 2020 sur la conjoncture énergétique.

La production nationale des hydrocarbures (Pétrole Brut & GPL) au courant du mois de novembre 2020 a diminué de 6% par rapport à novembre 2019.

Au niveau de la production pétrolière, en baisse, la moyenne journalière de la production de pétrole est passée de 35.6 mille barils/j à fin novembre 2019 à 32.5 mille barils/j à fin novembre 2020.

Selon les chiffres de l’Observatoire national de l’Energie et des Mines, la fermeture de la vanne d’El Kamour a fortement impacté la production dans les champs du Sud selon leurs capacités de stockage.

Baisse de la production dans les champs du Sud

En effet, la production nationale de pétrole brut s’est située à 1406 kt à fin novembre 2020 enregistrant ainsi une baisse de 8% par rapport à fin novembre 2019. La production a continué d’enregistrer une baisse dans plusieurs champs, à savoir El Borma (-24%), Adam (-37%), Cherouq (-45%), Hasdrubal (-13%), M.L.D (24%), Ashtart (-6%) et Cercina (-6%).

La fermeture de la vanne d’El Kamour, du 16 juillet 2020 au 05 novembre 2020, a provoqué la réduction progressive ou l’arrêt de la production dans plusieurs champs du Sud selon la capacité de stockage, notamment El Borma, Adam, Oudzar, Anaguid Est, Durra, Djebel Grouz et Cherouq.

Par exemple, dans la concession El Borma, on a enregistré un arrêt total de la production depuis le 26 septembre 2020 (le puits à gaz EB 407 est seulement en production). Et ce suite à la non-disponibilité de stockage de condensats après la fermeture de la vanne d’El Kamour.

Dans la concession Nawara, on a enregistré deux arrêts de la production le 19 août 2020 et le 2 octobre 2020 suite à la non-disponibilité de stockage de condensats après la fermeture de la vanne d’El Kamour.

On a également enregistré un arrêt total de la production dans les concessions Hajeb/Guebiba/Douleb/Semama/Tamesmida et ce suite à l’invasion des manifestants à l’intérieur du site. Notons aussi que l’entrée des deux champs de la concession Sabria et Ghrib a été bloquée par des sit-inneurs.

En Tunisie, les exportations des produits énergétiques ont enregistré à fin novembre 2020 une baisse en valeur de 38% accompagnée aussi par une baisse des quantités du pétrole brut exportées de 31%.

Ressources en gaz

Au niveau des ressources en gaz naturel, on a enregistré au champ Hasdrubal une baisse de la production de 11%. Notons ici que des perturbations répétitives persistent depuis mars 2018 suite à des problèmes techniques.

Un arrêt de la production a été enregistré aussi du 22 au 25 juillet 2020 suite aux protestations à l’usine de traitement. S’agissant du gaz commercial du sud, la production a enregistré une baisse de 17%. Notons que les champs du Sud ont été fortement impactés par la fermeture de la vanne d’El Kamour.

Au niveau de la production de produits pétroliers pour le mois de novembre 2020, on note que les ventes du GPL ont diminué de 28% à cause des perturbations d’approvisionnement des régions du Sud suite à l’arrêt des unités de mise en bouteille du gaz à Gabès par les sit-inneurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here