Orange Ventures prévoit d’investir 500 mille euros dans sept start-up

Orange Ventures

Le fonds d’investissement technologique Orange Ventures lance pour la première fois un challenge. Et ce, pour financer des entrepreneurs de l’écosystème start-up en Afrique et au Moyen-Orient.

En effet, Orange Ventures prévoit d’investir 500 000€ à l’occasion de ce challenge. Jusqu’à sept start-up seront sélectionnées pour bénéficier d’un investissement compris entre 50 000€ et 150 000€. Le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures s’ouvre donc à des start-up. Et ce, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, Egypte, Jordanie, Maroc, au Sénégal et en Tunisie.

Pour Orange Ventures, l’objectif de ce challenge est de donner à des entrepreneurs en Afrique et au Moyen-Orient les moyens de se lancer et de se développer.

Car, ceux-ci éprouvent plus qu’ailleurs des difficultés à accéder à des financements. En raison du faible nombre d’investisseurs actifs sur cette phase d’amorçage dans la région.

« Investir et soutenir ces entrepreneurs est la clé pour l’essor du continent. Mais c’est également un enjeu important pour le groupe Orange. Qui souhaite accélérer sa capacité à coopérer avec ces acteurs de l’innovation », lit-on dans un communiqué d’Orange.

Ce challenge s’adresse à des acteurs en phase d’amorçage, à fort potentiel de croissance. Et qui s’appuient essentiellement sur les nouvelles technologies. Ces start-up pourront candidater dès le 1er juin et jusqu’au 19 juillet 2020 sur https://digitalventures.orange.com/mea-seed-challenge/

Jusqu’à l’équivalent de 150 mille euros en investissement

Les lauréats seront annoncés en septembre prochain. Le principal bénéficiaire, qui recevra un investissement de 150 000€, bénéficiera par ailleurs d’un accompagnement de trois mois par le partenaire Seedstars.

« En tant qu’acteur majeur en soutien de l’écosystème numérique sur nos territoires, il est important pour Orange d’apporter une solution de financement en complément de nos activités de formation et d’accompagnement des entrepreneurs d’Afrique et Moyen-Orient ». C’est ce qu’indique Alioune Ndiaye, Directeur Général d’Orange Afrique et Moyen-Orient.

« Alors que nous sortons de cette crise sanitaire sans précédent, il est de notre responsabilité de renforcer nos activités d’investissement en Afrique et au Moyen-Orient. Nous sommes fiers avec l’équipe Orange Ventures de lancer cette première initiative. Qui vise à identifier, aider et promouvoir des entrepreneurs exceptionnels. Qui ont le courage et l’audace de lancer de nouveaux projets. Et qui croient comme nous au potentiel de ce continent », ajoute Jérôme Berger, Directeur Général d’Orange Ventures.

Orange Ventures est un investisseur de capital risque de référence en Afrique. Il est présent sur le continent depuis 2017. Doté de 50 millions d’euros, Orange Ventures MEA a investi dans cinq start-up. Principalement en Series A et B. Et ce, au Kenya, en Afrique du Sud, au Nigeria et en Ethiopie.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here