Covid-19 : pourquoi les opérateurs du tourisme en sit-in le 4 juin 2020?

Tunisia Jobs Tourisme

La Fédération Interprofessionnelle du Tourisme Tunisien (Fi2T) relevant de la Conect, appelle aujourd’hui les professionnels à participer au sit-in. Et ce, le 4 juin 2020 de 10h à 12h, à la Kasbah.

En effet, la Fi2T estime que « les mesures de soutien accordées par le gouvernement au secteur du tourisme face aux répercussions de la crise de Covid-19, sont insuffisantes. Et elles ne pourront pas sauver les entreprises touristiques et les milliers d’emplois menacés à très court terme »

A travers ce sit-in, la Fédération entend « appuyer les efforts de l’autorité de tutelle auprès du gouvernement. Et ce, pour obtenir des mesures de soutien exceptionnelles face à cette situation ».

Par ailleurs, ce sit-in vise à appuyer les revendications non satisfaites du secteur du tourisme. Et qui sont, principalement, l’annulation des charges fiscales et sociales exigées durant l’exercice 2020. Ainsi que la clarification des conditions d’octroi des crédits avec garantie de l’Etat. Tout en accélérant les délais d’octroi et le rééchelonnement sans pénalités de retard des échéances bancaires. Ainsi que de celles des sociétés de leasing.

Egalement, les sit-inneurs revendiqueront une clarification de la stratégie et du plan de relance du secteur.

A noter que les professionnels sont les agents de voyages, hôteliers, centres de thalassothérapie, parcours de golf, sociétés de services touristiques ou para touristiques, artisans, guides professionnels…

Il est à rappeler que les frontières tunisiennes seront bientôt ouvertes pour accueillir les touristes algériens, allemands ainsi que d’autres pays d’Europe. Selon le Directeur général de l’Office national du Tourisme Tunisien (ONTT), Nabil Bezouich.

Le responsable a, aussi, annoncé que des négociations sont en cours avec la partie allemande au sujet de l’ouverture de ses frontières.

Il a, encore, estimé que la Covid-19 a affecté le tourisme en Tunisie. Ses répercussions négatives sont similaires à celles survenues dans d’autres pays du monde. Il s’agit, selon ses dires, d’une crise sans précédent.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here