PNUD : lancement de Growth Stage Impact Venture

Growth Stage Impact Venture L-Economiste-Maghrébin

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) envisage de sélectionner 12 entrepreneurs. Des entrepreneurs à fort potentiel pour révolutionner la santé, l’énergie et la gestion des déchets dans les pays. C’est ce qu’affirme le PNUD dans un communiqué rendu public. Cette sélection se fait dans le cadre du programme Growth Stage Impact Venture.

Ainsi, afin d’effectuer cette sélection, le PNUD s’associe à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Orange et SAP. Il lance la seconde édition du Growth Stage Impact Venture (GSIV) for Sustainable Development Goals (SDGs).

En effet, ce programme vise à identifier et promouvoir des entrepreneurs dans les pays en développement. Ceux qui ont le potentiel de générer à la fois un impact social et environnemental important et des profits conséquents. D’ailleurs, la même source affirme que les 12 entrepreneurs finalistes seront invités à présenter leurs produits et services. Et ce, lors du sommet SDG Finance Geneva Summit. Cet événement se tiendra début 2021, pendant la semaine Building Bridges.

En outre, ils recevront un soutien pour mettre en œuvre des partenariats stratégiques, afin de mettre à l’échelle leur entreprise. Il est à noter que l’Appel à Nominations accepte seulement des entreprises qui ont bouclé leur premier round de financement. Et qui délivrent des produits et services contribuant à réduire les inégalités (notamment celles de genre). Et ce, en fournissant aux plus pauvres des solutions: d’accès à la santé de qualité; d’énergie propre et abordable; et de réduction et recyclage des déchets. Seules les entreprises ayant leur siège, leurs employés et leurs services dans les pays en développement sont éligibles.

Conditions d’éligibilité et déroulement

Le PNUD appelle des tiers (accélérateurs, fonds d’impact, family offices, organisations internationales, etc.) à nommer à partir de leurs propres pipelines, jusqu’à trois entrepreneurs répondant aux critères d’éligibilité. L’auto-nomination n’est pas acceptée. L’appel restera ouvert jusqu’au 15 juillet.

L’EPFL fera le premier screening des nominations pour choisir 24 entrepreneurs. Leur profil sera alors analysé par un comité d’experts techniques. Il comprend des académiques, investisseurs et représentants des Nations unies.

En 2019, 76 nominateurs ont soumis 119 propositions de 40 pays en développement. 85% des entreprises nominées avaient levé au moins un demi-million de dollars au moment de la nomination et clôturé leur série A. Les 12 finalistes en moyenne avaient jusqu’à 50 employés. De même qu’un revenu annuel de plus de US 3 millions de dollars. Et un impact cumulatif sur plus de 15 millions de vies grâce à leurs produits et services. Les profils complets sont disponibles ici.

Par ailleurs, les 12 entreprises seront invitées à participer à un atelier préparatoire et au Sommet SDG Finance Geneva Summit. Elles y auront l’occasion de présenter leur produits à des partenaires potentiels. Notamment des investisseurs, de grandes entreprises et des organisations internationales.

Enfin, la sélection Growth Stage Impact Venture a lieu dans le cadre du SDG Finance Geneva Summit. L’objectif plus large du sommet est de promouvoir les investissements alignés sur les ODD. Et ce, en présentant des entreprises qui développent à l’échelle un impact social et environnemental. Tout en représentant un investissement attrayant.

Avec Communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here