PLF2021 : les chômeurs s’insurgent contre la suspension du recrutement

Chômeurs L-Economiste-Maghrébin

L’Union des diplômés chômeurs (UDC) condamne fermement la suspension des recrutements au sein de la fonction publique au titre de l’année 2021.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’Union des chômeurs condamne cette mesure. Cette dernière est prévue dans le cadre du décret gouvernemental N°16/2020 portant sur la préparation du projet de loi de finances 2021.

En effet, le décret prévoit, entre autres :
– La suspension des recrutements à l’exception dans les secteurs prioritaires et en cas de force majeure;
-Le report des programmes de formation en vue de recrutement, ne signer aucun accord ayant un impact financier avant de consulter le ministère des Finances et la Présidence du gouvernement, et ne pas remplacer les postes vacants.

Ainsi, le Bureau exécutif de l’UDC refuse à ce que les chômeurs paient le prix d’une politique qui a fait preuve d’échec. Cette décision présente ainsi une provocation pour les chômeurs. Ces derniers ont vu leur crise s’aggraver à cause de la pandémie (Covid-19), affirme la même source.

L’organisation appelle l’Assemblée des représentants du peuple à examiner l’initiative législative portant sur l’emploi. La même source appelle, également, ses adhérents à se préparer pour entamer une série de mouvements de protestation.

Il convient de rappeler que le gouvernement Fakhfakh n’est pas le premier à se lancer dans cette démarche. Plusieurs gouvernements précédents ont adopté la même démarche. Et ce dans le cadre d’une politique d’austérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here