Cepex: vers l’évaluation de la performance des représentations à l’étranger

Commerce Cepex

Le ministère du Commerce n’a pas pris la décision de fermer les représentations du Centre de promotion des exportations (CEPEX) à l’étranger. Telle est l’annonce du ministre du commerce, Mohamed Msillini.

« Des normes scientifiques seront adoptées dans l’évaluation de la performance de ces représentations du Cepex qui œuvrent à l’impulsion de l’exportation des produits tunisiens' », a affirmé Msillini.

Pour le ministre, cette évaluation permettra d’identifier les problèmes auxquels les représentations font face. En effet, l’objectif étant d’assurer les moyens nécessaires pour leur permettre d’améliorer leur rendement.

Et d’ajouter que son département recourra à la fermeture des représentations qui n’apportent pas une valeur ajoutée à l’économie. Ainsi que celles qui alourdissent le budget de l’Etat

« S’agissant de celles qui rencontrent des difficultés à booster les exportations à cause des caractéristiques spécifiques de marchés étrangers, on va recourir soit à les transférer vers d’autres marchés, soit à changer de cap en fonction des besoins », a-t-il encore fait savoir.

Pour rappel, le ministre du Commerce a assisté, le 6 mai, à une réunion à distance avec le réseau des 13 représentations commerciales du CEPEX à l’étranger. Ces représentants opérent à à Abidjan, Alger, Oran, Abuja, Amman, Casablanca, Douala, Dubai, Kinshasa, Milan, Moscou, Nairobi et Rotterdam.

La mission de ce réseau est de favoriser la promotion de l’offre tunisienne dans le monde. Il s’agit aussi de soutenir les exportateurs dans la prospection, le diagnostic, la commercialisation ou l’implantation dans des marchés étrangers.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here