Alimentation : Plus de 1000 produits périmés saisis

produits infraction

Quelque 3 mille individus ont été placés en garde à vue.  72 mille permis de conduire et 73 mille cartes grises ont été saisis pour infraction des mesures de confinement. Comme a déclaré Adel Arfaoui, directeur de la salle des opérations à la commission nationale de lutte contre le Covid-19.

Et de préciser, quatre mille procès-verbaux relatifs à la spéculation sur les produits alimentaires ont été rédigés. Plus de 1000 produits périmés saisis.

Lors d’une conférence d’évaluation, mardi, au siège de la présidence du gouvernement, à la Kasbah, Arfaoui a ajouté que 1600 commerces en infraction ont été fermés. Tout en précisant que le nombre de visites d’inspection effectuées par le ministère de l’Intérieur s’élève à 25 mille. Contre 4 mille durant la même période de 2019.

Par ailleurs, Arfaoui a fait savoir que le taux des accidents de la route a baissé à 112 pendant le confinement. Contre 661 accidents de la route pendant la même période l’année dernière.

En ce qui concerne le premier jour de déconfinement progressif. Le responsable a indiqué l’enregistrement de 350 infractions routières dans la capitale.

10 vols hebdomadaires de Rapatriement

S’agissant des Tunisiens bloqués à l’étranger, Arfaoui a indiqué que 13 mille ont été rapatriés à travers les frontières aériennes. 18 mille autres par voie terrestre en provenance d’Algérie et de Libye.

Selon Arfaoui, 10 vols hebdomadaires programmés pour rapatrier le reste des Tunisiens toujours bloqués à l’étranger.

Sur un autre plan, au total 7500 personnes déjà placées en quatorzaine. , a-t-il déclaré.  Ajoutant qu’à partir du 4 mai 1743 chambres d’hôtel sont mis à disposition.

Les foyers universitaires ne seront pas concernés, dans les prochains jours, par l’isolement sanitaire. Car ils accueilleront les étudiants de retour de vacances.

De son côté, le chef de cabinet du ministère du Commerce, Khaled Ben Abdallah, a souligné la disposition du département. Et ce à fournir les produits alimentaires et pallier le manque d’approvisionnement en nourriture constaté en début de confinement.

« Il n’y a aucune pénurie concernant la farine, la semoule et l’huile subventionnée », selon lui.
Ben Abdallah a, également, indiqué que les stocks de céréales disponibles à l’Office des Céréales sont en mesure de couvrir les besoins. Et ce jusqu’à début août prochain.
Pour le blé, a-t-il poursuivi, le stock couvrira les besoins en consommation jusqu’à début septembre.

« Les quantités de semoule ont été augmentées de 20% pendant les mois de mars et d’avril. En les injectant sur le marché et ce, par rapport à la même période en 2019 », a-t-il souligné.

Le ministère du Commerce s’est engagé à fournir 14500 tonnes d’huile végétale subventionnée par mois pendant la période de confinement. Selon Ben Abdallah qui précise que les prix de plusieurs types de légumes ont baissé. Et que tous les produits affichent une stabilité au niveau du prix de vente.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here