Covid-19/AFD: neuf millions de dollars pour réduire l’impact sur l’employabilité

Covid-19 AFD Employabilité

L’AFD s’engage à consacrer une enveloppe de neuf millions de dollars. Et ce, pour réduire l’impact du Covid-19 sur l’employabilité. C’est ce qu’annonçait, hier, le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Fethi Belhaj.

En effet, en cette période de Covid-19, le ministre souligne que son département décide de restructurer le projet « Moubadiroun » de l’Agence de la formation professionnelle. Ainsi que de le consolider, moyennant des fonds estimés à 25 millions de dollars. En plus de l’augmentation du plafond des contrats-programmes à 10 mille; dans le cadre du programme d’initiation à la vie professionnelle. Avec le plafond du service civique à 10 mille dollars et du programme El Karama à 5 mille dollars.

Par ailleurs, il signale que le ministère a pris contact avec un certain nombre de banques. Avec comme objectif de les inciter à accompagner les entreprises et à sauvegarder les postes d’emploi.

En outre, M. Belhaj précise que plusieurs scénarios ont été préparés pour garantir la réussite de cette année d’apprentissage. Une année qui s’achèvera fin avril ou début septembre prochain. Et ce, en fonction de la durée du confinement général.

Ainsi, « les examens au sein des centres de formation privés seront reportés à la fin de la formation », soutient-il. Tout en mettant l’accent sur les différentes mesures prises par le ministère. Et ce, réduire l’impact de la crise du Covid-19 sur les entreprises et les établissements de formation.

Primes et remboursement de dettes

De plus, il ajoute que des primes seront octroyées aux établissements bénéficiant de programmes d’emploi. Et ce, en assurant le versement des primes d’accompagnement jusqu’au 31 mai prochain. Quelle que soit la situation de ces établissements.

De même, le ministre affirme qu’il a été décidé le report du remboursement des dettes pour les jeunes promoteurs. Notamment pour ceux qui œuvrent dans les domaines de la maintenance des routes et de l’environnement. Et ce, pour la période allant de mars à septembre 2020. Il annonce, aussi, le report du remboursement de leurs dettes au titre de l’année 2019 pour une période de six mois.

Au surplus, une plateforme numérique gratuite a été mise à la disposition des demandeurs d’emploi. Et ce, afin qu’ils bénéficient de sessions de formation à distance dans plusieurs domaines. Tels que les langues, les arts et les TICs.

Au final M. Belhaj précise qu’un budget de deux millions de dollars a été consacré au financement de la formation continue. Notamment au profit des agents des PME. S’ajoute à cela l’exonération des petites entreprises qui emploient moins de 100 agents. Et ce, des conditions de participation a la formation de base, pour une période d’une année.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here