Bassel Torjeman : « Aider l’Italie est un geste symbolique »

chaînes
Bassel Torjeman

Envoyer des  médecins tunisiens pour aider l’Italie, serait-ce le bon timing alors que la Tunisie traverse aussi une crise sanitaire inédite ?

Bassel Torjeman, analyse politique, souligne dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com: « Il s’agit d’un geste symbolique et il ne faut pas non plus oublier l’importance des relations historiques entre la Tunisie et l’Italie ». 

Il précise entre autres que les médecins Tunisiens sont parmi les meilleurs médecins du monde. Leurs compétences sont reconnues partout

Bassel Torjeman ajoute :  » Tout cela prouve que la Tunisie après l’indépendance a su relever le challenge en misant sur le capital humain. D’ailleurs, au début des années 60 (après 1956) la République Tunisienne a placé comme priorités  l’éducation et la santé » .

« Ceci prouve aussi la performance de  notre système éducatif », dit-il. 

Rappelons par la même occasion le communiqué publié par la Présidence de la République, à l’issue de l’entretien téléphonique entre Kais Saied et le Président italien Sergio Matterella. Il a porté essentiellement sur la possibilité de renforcer la coopération entre les deux pays. Les deux présidents ont, lors de cet entretien, évoqué la situation sanitaire dans les deux pays et dans le monde.

Lors de cet appel, le Président de la République a fait savoir que  la Tunisie serait solidaire. Et ce, en envoyant  une délégation médicale qui renforcera le personnel médical italien. Et ce, malgré les modestes moyens disponibles en Tunisie. Car la situation aujourd’hui dans le monde concerne toutes les nations du monde.

Il y a quelques jours, l’Italie a accordé à la Tunisie 50 millions d’euros dans la lutte contre le Covid-19. Telle était l’annonce de la coopération tuniso-italienne.

Selon leur communiqué, l’Italie et la Tunisie poursuivent à ce jour leur coopération pour surmonter ce moment difficile ensemble.

L’Italie, à travers sa Caisse des Dépôts et Prêts, a accordé 50 millions d’euros (environ 157 millions de dinars) à la BCT. A titre de crédit d’aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here