Décès de Michel Hidalgo : le vibrant hommage de Platini

Michel Hidalgo et Michel Platini

L’ex-sélectionneur de l’équipe de France, Michel Hidalgo, est décédé hier jeudi, à l’âge de 87 ans. Le mythique capitaine des Bleus de l’époque, Michel Platini, a tenu à lui rendre un émouvant hommage.

L’ancien sélectionneur et international français Michel Hidalgo a tiré sa révérence, hier jeudi, à l’âge de 87 ans.

Le Breton avait notamment remporté le premier grand titre de l’Equipe de France, avec l’Euro 1984. Il laisse derrière lui l’image d’un talentueux sélectionneur, à l’écoute de ses joueurs. Et d’un homme profondément humain.

« Dans ce monde triste, ce n’est pas une bonne nouvelle. On vit des moments difficiles. Et cela en est un pour moi, parce qu’on a perdu quelqu’un de formidable », s’est écrié Michel Platini, l’ex-meneur de jeu emblématique de l’équipe de France.

Platini : « Il a donné au foot ses lettres de noblesse »

Que restera-t-il de Michel Hidalgo? Le beau jeu développé par les Bleus sous sa direction, affirme Platini. « Je pense qu’on a donné des émotions. Il était un créateur d’émotions. Il avait une belle conception du football. Nous avions une équipe qui jouait systématiquement bien au football, même quand on perdait. Michel Hidalgo a toujours essayé de donner une belle image du football. Il lui a donné ses lettres de noblesse, à une époque où nous, joueurs de foot, on n’était pas grand chose et il était très pédagogue, humain ».

Il faisait confiance à ses joueurs

Est-il vrai que l’ancien n°10, le capitaine Michel Platini, composait la sélection à sa guise? « Et non, ce n’est pas Michel Platini qui faisait l’équipe à l’époque. Une idée reçue compte tenu de la confiance de Michel Hidalgo en ses joueurs. Mais c’était aussi sa force de Michel Hidalgo d’avoir confiance en nous et de nous laisser être libres. L’image la plus belle pour lui, c’est quand on a gagné l’Euro à Paris contre l’Espagne. Il a les bras en l’air, il pleure parce qu’on a gagné. Le football français revenait de très loin se hissait au sommet », conclut-il.

Pour rappel, Michel Hidalgo fut le sélectionneur de l’équipe de France de 1976 à 1984. Il permit aux « Bleus » de revenir dans l’élite mondiale en la qualifiant pour deux Coupes du monde et en finissant 4e du mondial espagnol; après une finale de rêve contre l’Allemagne à Séville.

En 1984, il remporta à la tête de la sélection le championnat d’Europe, contre l’Espagne au Parc des Princes. Ce qui constitua le premier titre international de l’équipe de France.

Le témoignage de Michel Platini est un bel hommage à un meneur d’hommes pétri d’humanité et qui marqua son époque par une certaine idée du football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here