Tunisie – Qatar : Éventuelle conversion des dettes tunisiennes en investissements

Tunisie Qatar

Le président de la République Kaïs Saïed et l’Emir du Qatar Tamim Ben Hamad Al-Thani soulignaient, la convergence des points de vue sur plusieurs questions arabes et internationales. En particulier sur la question libyenne et la cause palestinienne.

En effet, ce lundi, des entretiens se déroulaient, au Palais de Carthage, entre Kaïs Saïed et l’Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al-Thani.

Ainsi, Kaïs Saïed précise que les deux parties ont mis l’accent sur l’importance de trouver une solution inter-libyenne. Et ce, dans un communiqué publié par la présidence de la République.

A cet égard, les deux dirigeants ont évoqué la possibilité d’organiser une seconde réunion élargie en Tunisie. L’objectif étant de regrouper toutes les tribus libyennes.

Puis, s’agissant de la cause palestinienne, le chef de l’Etat et l’Emir du Qatar soulignait la nécessité « de respecter la légalité internationale. Malgré ses limites et les droits inaliénables et indivisibles du peuple palestinien à l’autodétermination et la création de son Etat indépendant sur sa terre; avec Al Qods Al-Charif comme capitale ».

Par ailleurs, au cours de son intervention, M. Saïed a réitéré « la position de la Tunisie. Et sa volonté de valoriser et développer les relations fraternelles avec le Qatar et avec tous les pays frères honnêtes ».

Il a, en outre, rappelé les positions du Qatar qui a soutenu financièrement la Tunisie depuis 2011. D’ailleurs, M. Saïed a annoncé l’éventuelle conversion des dettes tunisiennes en investissements.

Saied a, dans le même cadre, loué la volonté de l’émir du Qatar de financer le projet de construction de la cité médicale dans le gouvernorat de Kairouan. Ainsi que le projet du marché de la grande production dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

Nouvelles opportunités

La visite de l’émir du Qatar se poursuivra pendant deux jours. Elle ne manquera pas en effet d’ouvrir de nouvelles opportunités de développer la coopération bilatérale.

« La Tunisie est la patrie de tous les tunisiens. Il n’y a pas lieu pour un nombre d’entre eux de résoudre leurs différends politiques en recourant à un allié extérieur », a souligné le président de la République.

De son côté, l’Emir de Qatar a réitéré la volonté de son pays de développer les relations bilatérales exceptionnelles dans tous les domaines, notamment politique. Il a évoqué la convergence des points de vues des deux pays sur plusieurs dossiers internationaux.

Pour rappel, l’Emir du Qatar effectue une visite officielle les 24 et 25 février en Tunisie. Il préside une délégation comprenant notamment le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et le ministre des Finances ainsi que de hauts responsables qataris.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here