Roger Lemerre de nouveau au chevet de l’Etoile du Sahel ?

Roger Lemerre -

Roger Lemerre serait pressenti pour prendre les rênes de l’Etoile Sportive du Sahel. Et ce, suite au divorce à l’amiable avec le coach espagnol Juan Carlos Garrido. Mais, il n’est pas seul en lice, puisque le technicien français Jean Fernandez pourrait être la solution de rechange.

Roger Lemerre de retour à Sousse ? Telles sont les rumeurs qui bruissent du côté du Stade Olympique de la Perle du Sahel. Ainsi, le président Ridha Charefeddine se serait rendu en Belgique pour négocier avec Roger Lemerre. Et ce, afin de le convaincre d’interrompre sa retraite pour une période de quatre mois.

L’homme providentiel

Très apprécié à Sousse et ami personnel du patron de l’ESS, l’ancien sélectionneur des Bleus est considéré comme l’homme providentiel capable de sauver la saison du club étoiliste. Notamment après le divorce à l’amiable avec le technicien espagnol Juan Carlos Garrido.

L’intéressé, âgé de 79 ans, qui coule une retraite paisible et bien méritée en Belgique, aurait demandé un temps de réflexion. Mais sans pour autant fermer complètement la porte à un éventuel retour à Sousse. Une ville où il y compte beaucoup d’amis et dont il apprécie le climat et la douceur de vivre.

Faut-il rappeler que le technicien français avait déjà entraîné l’Etoile Sportive du Sahel une première fois entre novembre 2013 et juin 2014. Puis une seconde fois, de décembre 2018 au mois de juillet 2019. Avant de conduire son équipe à une éclatante victoire en Coupe Arabe des Clubs, la saison dernière.

Le prestige de l’ex-coach de l’équipe de France et champion d’Europe 2000 est grand. D’autant plus qu’il avait également dirigé les Aigles de Carthage avec lesquels il remporte la Coupe d’Afrique des Nations en 2004.

Plan B

Mais le président de l’Etoile, en homme avisé, a un plan B en cas de défection de Roger Lemerre. L’oiseau rare s’appelle Jean Fernandez, l’ancien entraîneur de grands clubs français; à l’instar de Nice, Bordeaux et de Marseille.

Réputé pour être un formateur de talent, il a été à l’origine de l’éclosion du mythique capitaine des Bleus, Zineddine Zidane, ainsi que l’attaquant vedette de Bayern Munich Franck Ribéry; ou encore de l’international français Toifilou Maoulida.

Le technicien français qui avait dirigé l’ESS entre juillet 1998 et juin 1999 n’a laissé que de bons souvenirs à Sousse. De plus, il est actuellement libre de tout engagement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here