Angela Merkel dit comprendre la position de la Tunisie

angela merkel-conférence berlin-tunisie

Le Président de la République, Kaïs Saïed, recevait, mercredi soir, un appel téléphonique de la Chancelière allemande Angela Merkel.

Ainsi, Mme Merkel a dit comprendre la position de la Tunisie. Celle-ci ayant décliné l’invitation tardive de participer à la Conférence de Berlin sur la Libye. Elle a assuré que la Tunisie sera invitée lors de la prochaine réunion, au niveau des ministres des Affaires étrangères. Et à l’occasion de toute initiative sur le dossier libyen.

Citée dans un communiqué de la présidence de la République, la chancelière allemande exprime ses regrets relatifs à une invitation « tardive » parvenue à la Tunisie.

En effet, rappelons que la Tunisie déclinait l’invitation à participer à la Conférence de Berlin. Une invitation que lui adressait la Chancelière allemande, Angela Merkel.

En outre, au cours de cet entretien téléphonique, Kaïs Saïed indiquait que la Tunisie aurait dû figurer parmi les premiers pays à participer à la Conférence de Berlin. D’autant plus, a-t-il dit, qu’elle est la plus exposée au niveau sécuritaire et économique par la situation qui prévaut en Libye.

Par ailleurs, le chef de l’Etat s’est félicité des relations « solides » et établies entre la Tunisie et l’Allemagne. Il n’a pas manqué de rappeler la position de la Tunisie en 1966. Quand elle refusait de rompre ses relations diplomatiques avec la République Fédérale d’Allemagne. Et ce, à la suite d’une résolution de la Ligue des Etats arabes en faveur du gel des relations avec Bonn.

De même, M. Saïed a souligné la volonté commune des deux pays de préserver les relations « séculaires » entre les deux pays. Et d’œuvrer de concert à développer le partenariat bilatéral.

Enfin, Angela Merkel a renouvelé son invitation au président Kaïs Saïed à visiter l’Allemagne dans les plus brefs délais. Une invitation saluée par le président Saïed qui a aussi invité Merkel à visiter la Tunisie, lit-on dans le même communiqué.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here