Habib Jemli: « Kaïs Saïed ne veut pas d’un gouvernement du président »

Habib Jemli - l'économiste maghrebin

Habib Jemli, chef du gouvernement désigné, souligne dans une déclaration sur les ondes de Mosaïque fm, en ce jeudi 9 janvier, à la veille du vote de confiance du gouvernement à l’ARP, que ne pas voter la confiance au nouveau gouvernement « est une perte de temps à une étape critique que connaît le pays ».

Habib Jemli ajoute: « Le pays est confronté à de nombreux problèmes et attend la formation d’un gouvernement ».

D’ailleurs, il n’a pas manqué de répondre à ceux qui réclament un gouvernement du président, « que cela ne ferait qu’aggraver une situation déjà bien compliquée ». Quant au fait que le président de la République aurait formulé  quelques réserves sur certains noms, M. Jemli a répondu que tout ce qui a été dit est faux.

Et de poursuivre: « que Kaïs Saïed ne souhaitait pas devoir recourir au «gouvernement du président» et qu’il avait adopté la composition du gouvernement. D’ailleurs, il a expressément dit que la Tunisie ne pouvait plus supporter une telle situation. Et qu’il fallait que le gouvernement constitué se mette au plus vite au travail car trop de temps a été perdu ».

Par ailleurs, Habib Jemli a ajouté que rien ne l’empêchait de remanier, le cas échéant, la composition du gouvernement après le vote.

Il a également fait savoir que la secrétaire générale de la santé donnera prochainement une conférence de presse. Afin de mettre les points sur les « i » et démentir les rumeurs à son égard.

En conclusion, il a ajouté qu’Ennahdha appuiera et soutiendra ce gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here