Slim Feriani : en quatre ans, le nombre des permis de recherche a doublé dans le secteur minier

Slim Feriani

 Le nombre total des permis de recherche dans le secteur minier en Tunisie a été porté en 4 ans (2016-2019) à 128. Dont 86 nouveaux permis, a indiqué, lundi, à Tunis, Slim Feriani,  ministre de l’Industrie et des PME.

D’après le ministre, les nouveaux permis ont aidé à étendre les champs de prospection à d’autres produits non phosphatés. Dont le sel, le plâtre et le sable. Ainsi que la silice : matériau utilisé dans les domaines de l’énergie solaire, l’électronique, les produits de construction, les céramiques, les verres et autres.

Le nombre de projets d’exploitation est estimé à 70 projets en 2019. Dont 24 nouveaux permis, a ajouté le ministre, qui présentait aux journalistes le bilan de quatre ans d’activités du département de l’Industrie (2016-2019).

La Tunisie a parachevé les procédures d’adhésion à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE). A encore fait savoir Slim Feriani. Relevant que le ministère de l’Industrie vient de parachever aussi le projet initial du Code des Mines. Et a entamé le processus de réforme du Code des hydrocarbures. En plus du lancement de 6 études stratégiques pour la réforme du secteur énergétique.

En ce qui concerne la lutte contre la corruption, le ministre a indiqué que les missions de contrôle de l’Inspection générale ont permis de transférer 5 rapports à la Cour de discipline financière. Et de traduire 7 dossiers en justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here