Bassem Loukil: les exportations tunisiennes vers le Kenya sont faibles 

bassem-loukil-tunisie-kenya-

Les exportations tunisiennes vers le Kenya enregistrent une amélioration de 113% entre 2017 et 2018. Mais elles demeurent faibles. Et ce, malgré la capacité de la Tunisie à accaparer ce marché porteur. C’est ce que souligne  le président du Conseil d’affaires tuniso-africain (TABC), Bassem Loukil.

Ainsi, « les produits tunisiens sont demandés sur ce marché », ajoute Bassem Loukil. Et ce, lors d’un forum économique tuniso-kenyan tenu à Tunis. Il précise que plusieurs sociétés kenyanes souhaitent, aujourd’hui, importer davantage de marchandises tunisiennes.  Malgré la distance et l’absence de lignes aériennes directes.

Et de poursuivre: « La Tunisie est le 100ème exportateur vers le Kenya. Alors que ce dernier est classé 3ème pays importateur du
marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), après l’Egypte et la Libye ». Avec des importations de l’ordre de 14 milliards de dollars par an.

Dans ce contexte, M. Loukil précise que l’économie kenyane est basée sur la consommation. Car 60% des besoins du pays sont couverts par les importations. Et notamment de produits industrialisés, matériaux de construction, textile et produits alimentaires.

Par ailleurs, le Forum économique tuniso-kenyan est une initiative du TABC, en collaboration avec la chambre économique africaine. Il s’inscrit dans le cadre du projet de promotion des activités d’export créatrices d’emplois vers de nouveaux marchés africains (PEMA) implantées par l’Agence Allemande de Coopération (GIZ).

Renforcer les exportations tunisiennes vers le Kenya

En outre, cette rencontre cible le renforcement des activités d’exportations sur les marchés africains. Ainsi des roadshows seront organisés le 12 novembre à Tunis, le 13 à Hammamet et le 14 à Sousse. Ils visent à sensibiliser les exportateurs tunisiens aux potentialités du marché kenyan. Mais aussi aux perspectives d’exportation sur ce marché.

Puis, des visites de terrain suivront ces roadshows dans les autres régions. Notamment à Siliana, Sidi Bouzid, Tozeur et Kébili.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la prolongation de la mission de prospection effectuée du 13 au 21 octobre 2019 à Nairobi. Elle avait pour objectif de créer un networking entre: les membres de la plateforme qui organise le Roadshow « Think Africa »; les institutionnels et les milieux d’affaires du Kenya; et le bureau du CEPEX à Nairobi.

De même, elle vise à construire une relation bilatérale durable entre la Tunisie et le Kenya.

Au final, l’économie kenyane enregistre annuellement un taux de croissance de 5,7%. La population kenyane s’élève à 50 millions et son pouvoir d’achat connaît une augmentation annuelle de 11%. Faisant de la classe moyenne du Kenya, l’une des plus riches d’Afrique.

E.M avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here