Mongi Slim, aux grands hommes, les Nations Unies reconnaissantes

mongi slim - l'économiste maghrébin

Désormais, une salle de conférence au siège des Nations Unies porte le nom de feu Mongi Slim. Il s’agit, donc, d’un hommage à cette personnalité qui a fondé les principes de la diplomatie tunisienne.

En effet, le Ministre des Affaires Etrangères, Khemaies Jhinaoui, et le coordinateur résident des Nations Unies en Tunisie, Diego Zorella, ont inauguré mercredi soir la salle en question. Ce sont d’ailleurs, l’Association Tunisienne des Nations Unies et l’Organisation des Nations Unies en Tunisie qui ont pris soin de lancer cette initiative en hommage à Mongi Slim.

Retour historique

Cette reconnaissance trouve son origine dans plusieurs raisons. D’abord, Mongi Slim fut la première personnalité africaine à présider l’Assemblée Générale des Nations Unies (1961-1962). Il est également le fondateur de l’Association Tunisienne des Nations Unies (1960). Cette action s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Tunisie avec ses partenaires de l’anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre. Heureuse coïncidence puisqu’elle coïncide cette année avec le cinquantième anniversaire de la mort de feu Mongi Slim.

Le devoir de mémoire s’impose pour Mongi Slim

Cette commémoration témoigne de l’importance de cette personnalité nationale. En effet, il contribua à la direction du mouvement national et à la construction d’une Tunisie indépendante.

Faut-il encore rappeler que Mongi Slim était également l’un des fondateurs de la diplomatie tunisienne. Et avait jeté les bases de cette diplomatie moderne. Que la Tunisie tente de suivre et de respecter en tant que principes de l’action internationale.

Il ne s’est pas uniquement contenté de défendre la cause tunisienne. Mais, il joua également un rôle important dans la promotion du processus d’indépendance de nombreux pays africains. La personnalité tunisienne bénéficiait du respect de la communauté internationale.

Un exemple de patriotisme

L’histoire retiendra que la Tunisie se prépare à intégrer pour la quatrième fois le Conseil de Sécurité. Et ce, après avoir été honorée pour la première fois de 1959 à 1960. A l’époque, l’ambassadeur y était.

Ce patriote tunisien incarne le patriotisme tunisien et a contribué à la fondation du concept de responsabilité partagée. De ce fait, cette salle permettra de préserver la mémoire de feu Mongi Slim. Et ce, à travers des images qui incarnent plusieurs étapes de son action au sein de l’ONU et de sa contribution à la consécration de sa Charte.

Et de rappeler que cette personnalité tunisienne avait été le premier représentant de l’État Tunisien auprès des Nations Unies. Lors de son mandat, il avait gagné des partisans. Mongi Slim fut l’assistant principal du Secrétaire Général des Nations Unies dans les différentes crises. Il fut élu à l’unanimité au scrutin secret à la tête de l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1961.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here