Doing Business 2020: la Tunisie (78ème) gagne deux places

Doing business 2020 Tunisie

Dans son rapport Doing Business 2020, le groupe de la Banque Mondiale classe la Tunisie à la 78ème place à l’échelle mondiale. Elle gagne deux places par rapport à l’édition précédente, dans laquelle elle était classée 80ème.

Ainsi, la Tunisie préserve une tendance haussière pour la deuxième année consécutive dans le rapport Doing Business. Elle se retrouve cette année derrière le Maroc (53ème). Il occupe désormais la première place au niveau maghrébin en matière de climat des affaires, suivi par l’Egypte (114ème) et l’Algérie (157ème).

C’est la Nouvelle-Zélande qui est à la première place du classement. Et les pays dont les économies ont enregistré une amélioration notable, sont: l’Arabie Saoudite, la Jordanie, le Togo, Bahreïn, le Tadjikistan, le Pakistan, le Koweït, la Chine, l’Inde et le Nigéria.

Seules deux économies africaines se placent dans le top 50 « Doing Business » et aucune économie d’Amérique latine ne se classe dans ce groupe, selon le même rapport.

MENA: 13 pays ont procédé à des réformes

Les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) ont mis en œuvre un nombre record de réformes pour améliorer le cadre d’activité de leurs petites et moyennes entreprises. Désormais, ils comptent parmi eux quatre pays qui ont le plus progressé à travers le monde dans ce domaine, révèle encore le rapport.

Au cours de la période de douze mois se terminant le 1er mai dernier, les économies de la région ont engagé 57 réformes concernant la réglementation des affaires, contre 43 durant l’année précédente.

Au total, 13 pays sur 20 ont procédé à des réformes et la note moyenne régionale pour la facilité de faire des affaires s’est améliorée de 1,8 point.

Les pays du Golfe ont été particulièrement actifs, avec 35 mesures d’amélioration du climat des affaires mises en œuvre au cours de l’année écoulée.

La région compte cette année quatre des dix pays les plus réformateurs au monde : l’Arabie saoudite, la Jordanie, Bahreïn et le Koweït, qui totalisent presque la moitié des réformes engagées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les Émirats arabes unis restent quant à eux les plus performants de l’ensemble de la région, se classant au 16e rang mondial sur 190 pour la facilité de faire des affaires.

Doing Business 2020 est la 17e édition d’un rapport qui prend en compte 190 économies. Il sert à évaluer l’environnement des affaires, notamment la réglementation contribuant ou entravant les affaires d’une entreprise dès sa création.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here