Said Jaziri retrouve son siège à l’Assemblée des représentants du peuple

Saïd Jaziri

Le tribunal administratif accepte ce lundi 21 octobre 2019 le recours déposé contre la décision de l’ISIE. C’est ce qu’annonce Saïd Jaziri, président du parti Errahma, dans un communiqué.

Ainsi, Saïd Jaziri, qui est aussi le propriétaire de la radio hors la loi « Qurat Karim », récupère son siège. 

De ce fait, le parti Errahma, présent sur la circonscription de Ben Arous aux législatives du 6 octobre dernier, sera présent à l’ARP.

En effet, rappelons que dans un premier temps l’ISIE invalidait la liste du parti Errahma. C’est ce qu’annonçait le président de l’ISIE, Nabil Baffoun. Tout en ajoutant qu’il ne pourrait plus accéder à l’ARP.

En cause: l’utilisation excessive de pages sponsorisées sur les réseaux sociaux; de même que de sa radio privée. Et ce, quotidiennement pour mener sa campagne électorale.

Rappelons que Saïd Jaziri a des antécédents avec les autorités canadiennes et françaises. Et avant cela, il avait eu un dossier criminel en France pour lequel il était expulsé vers la Tunisie.

Enfin, il a été condamné in absentia en 1991 à trois ans de prison en Tunisie. Il avait été condamné en juin 1995 en France pour complicité de coups et blessures volontaires. Il avait été incarcéré à Marseille jusqu’en décembre 1995.

 


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

1 COMMENTAIRE

  1. Mes félicitations pour Monsieur Said Jaziri. Je n’ai pas voté pour lui. Cependant, je suis fier que le tribunal administratif a accepté le recours contre la décision de l’ISIE et Monsieur Jaziri devient un membre de l’assemblée des représentants du peuple. Vive le pouvoir judiciaire en Tunisie!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here