Radisson Hotel Group ouvrira 13 hôtels en Afrique francophone

Selon Erwan Garnier, directeur du développement de RHG pour l’Afrique francophone et lusophone, la région africaine est au cœur du développement du groupe. Car il a pour objectif d’étoffer considérablement son portefeuille au cours des cinq prochaines années.

Ainsi, le groupe hôtelier Radisson (RHG) possède actuellement 16 hôtels avec plus de 3 000 chambres en activité. Selon Erwan Garnier, le groupe est sur le point d’en ouvrir 13 autres, soit près de 2 000 chambres supplémentaires, en Afrique francophone.

ERWAN GARNIER

D’ailleurs, Erwan Garnier participera au sommet Francoreal qui se déroulera à Abidjan les 29 et 30 octobre 2019. Il ajoute que ces deux jours de sommet sont une excellente occasion pour se développer davantage.

En effet, sa stratégie de croissance inclut la création d’une équipe francophone dédiée au développement de l’activité en Afrique. Mais aussi un focus sur les capitales, les centres financiers et les destinations touristiques.

Car, « maîtriser la langue et bien connaître la dynamique du marché local permet au groupe hôtelier Radisson de concentrer son activité et d’être compétitif sur le marché », explique Erwan Garnier.

Et d’ajouter que le groupe a identifié sept villes très intéressantes. Sur lesquelles il concentra ses efforts pour une expansion à grande échelle. Les deux villes principales sont Abidjan et Dakar, suivies de Douala, Yaoundé, Kinshasa, Maurice et les Seychelles.

De même, le groupe a ouvert deux nouveaux hôtels en Algérie et au Niger. Avec une stratégie de développement axée sur les hôtels, centres de villégiature, appartements meublés et développements mixtes.

A cet égard, le Radisson Blu Hotel & Conference Center à Niamey, au Niger, est le premier hôtel cinq étoiles du pays. « Il a, de plus, marqué l’histoire de notre croissance », déclare Garnier.

En effet, « l’hôtel a été le premier hôtel cinq étoiles à être achevé en seulement 11 mois; de la conception à la construction », ajoute Garnier.

Enfin, « avec deux autres hôtels ouvrant leurs portes en 2019, dont un deuxième hôtel à Casablanca au Maroc, ce marché en plein essor, apporte de la valeur au groupe hôtelier et reste très attractif pour les investisseurs immobiliers… », explique Garnier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here