La Banlieue sud de la capitale privée d’eau potable et de trains

sonede Banlieue sud

Des coupures et des perturbations de l’approvisionnement en eau potable ont lieu dans la banlieue sud de la capitale, mercredi, depuis 6h du matin. Dans la même région, les trains sont bloqués ce matin au niveau de la station de Radès.

En effet, les coupures d’eau concernent les zones de la banlieue sud de la capitale suivantes:

– Les zones supérieures de la Cité Ibn Sina, El Ouardia 6, Cité El Faouz El Ouardia 1, El Mourouj 2, Cité municipale et Cité Ennour du gouvernorat de Tunis.

– Fouchana, El Mhamdia, Ezzahra, Hammam Lif, Boumhal, Hammam Chatt, Bir El Bey, Borj Cerdria, Mornag, Rissala du gouvernorat de Ben Arous.

– La ville de Soliman (gouvernorat de Nabeul).

Ces perturbations en eau potable sont dues à des travaux de réparation d’une panne au niveau de la conduite principale (1400 mm de diamètre). Celle-ci approvisionne la Banlieue sud de la capitale, au niveau de la Cité Ibn Sina.

Selon la SONEDE, l’approvisionnement en eau reprendra progressivement, dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 octobre 2019.

Torrent de colère !

En effet, les retards des trains ont causé un torrent de colère auprès des citoyens usagers. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, une foule de citoyens a bloqué les rails. D’après des témoignages concordants, cette situation ne date pas d’hier. Ces retards sont presque quotidiens depuis des années.

Certains d’entre-eux affirment que cette situation dure depuis 6 heures du matin. Les forces de l’ordre sont intervenues pour débloquer la situation et disperser la foule. Cette situation a causé le blocage des trains des grandes lignes l’instar de celles de Sousse. A cela s’ajoute l’impossibilité de la reprise du trafic à cause de l’encombrement dans les wagons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here