Prix Nobel de littérature : une Polonaise et un Autrichien récompensés

Prix Nobel littérature - l'économiste maghrébin

L’Académie suédoise décerne le prix Nobel de Littérature 2019 à l’Autrichien Peter Handke et le prix 2018 à la Polonaise Olga Tokarczuk. C’est ce qu’annonce la Fondation du Prix Nobel.

En effet, aucun candidat ne recevait de prix Nobel de Littérature en 2018. Un fait inédit, sur fond de scandale d’agression sexuelle qui empêchait d’atteindre le quorum du jury.

Ainsi, l’écrivaine polonaise devient la quinzième femme à remporter ce prix, depuis 1901. Âgée de 57 ans, l’auteure polonaise doit sa réussite à « une imagination narrative qui, avec une passion encyclopédique, symbolise le dépassement des frontières comme forme de vie ». Son parcours littéraire est jalonné de réussite à plusieurs niveaux. Avec une douzaine d’ouvrages traduits dans plus de 25 langues. Elle a abordé plusieurs genres littéraires. Du conte philosophique, au roman policier, en passant par le roman historique. Par ailleurs, elle s’est engagée dans le monde politique, en tant que de gauche et écologiste.

Quant à l’Autrichien Peter Handke, c’est un écrivain, dramaturge, réalisateur et scénariste. Il est récompensé pour sa « force d’ingénuité linguistique, à explorer la périphérie et la singularité de l’expérience humaine ». C’est ce que déclare le secrétaire perpétuel de l’Académie suédoise, Mats Malm, lors de l’annonce du palmarès. Agé de 76 ans, il a publié plus de 80 ouvrages. Ironie du sort, Peter Handke a proposé, un jour, la suppression du prix Nobel. Il considère qu’il n’est que fausse considération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here