Gabes Smart City : pour plus d’attractivité et d’accessibilité

Gabes Smart City à l'horizon 2050

Après Bizerte, le rêve « Gabes Smart City » s’approche de plus en plus de la réalité. Et ce, avec le lancement du projet « Gabes l’Oasis intelligente » introduisant une vision de cette à l’horizon 2050.

Le gouvernorat de Gabes, la municipalité de Gabes, les organisations régionales et la société civile appuient le projet de « Gabes Smart City ». Ce projet vise à construire un quartier écologique et durable. Pour ce faire, un terrain de 42 hectares est alloué à ce projet au cœur de la ville. Notamment entre la mer, l’oasis et le canal de Gabes.

Ce quartier sera composé d’équipements publics divers, services culturels et de loisirs, ‘espaces verts et de résidences. Il permettra essentiellement de lier la délégation Gabes Nord à la délégation Gabes Sud, et l’oasis à la mer.

Egalement, il permettre d’agresser la ville par l’oasis et réduire la pression urbaine sur l’oasis. Ainsi que de la rediriger vers le centre-ville.

D’ailleurs,  « Gabes l’Oasis intelligente » sera le premier périmètre smart à Gabes et le deuxième en Tunisie. Et ce, après « La Perle du Lac » lancé par la société SPLT.

Principaux axes

Ce projet intègre un portefeuille de projets pour le schéma directeur de la ville de Gabes à l’horizon 2050. Et ce, en incluant l’aménagement d’une gare multimodale à l’entrée de la ville. Cette gare devrait développer et garantir la qualité du service de déplacement des voyageurs à différentes échelles et développement d’une stratégie. Notamment pour fluidifier la circulation automobile dans le centre-ville de Gabes.

En outre, il consiste en la valorisation de la zone côtière et la création des liaisons entre les différentes oasis de Gabès. A savoir Tbolbo, Chenini-Nahhal, Bouchemma, Chatt al Salam et Ghannouch.

Dans ce sens,  le gouverneur de Gabes a affirmé que « Gabes Smart Oasis » est devenu un projet communautaire majeur. « Toutes les organisations régionales et les parties prenantes à Gabes ont affiché leur appui au projet. Ce dernier qui devrait faire de Gabes une ville oasienne moderne. Une ville de plus en plus attractive, accessible et réconciliée avec son littoral ».  Et ce, lors d’une conférence tenue en marge du Sommet africain des Startups « Afric’Up ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here