Coupe Arabe des Clubs : seule l’Espérance tire son épingle du jeu

Ligue 1 ESS vs CSS
photo d'archives

Grâce à sa victoire, hier, face au club libanais d’El Nejmeh (2-0), l’Espérance Sportive de Tunis est propulsée aux 8èmes de finale de la Coupe Arabe des clubs. Où elle est l’unique représentant du football tunisien.

L’Espérance Sportive de Tunis a assuré, hier au stade olympique de Radès, sa qualification pour les 8èmes de finale de la Coupe Arabe des Clubs 2019-2020. Et ce, en venant à bout d’une accrocheuse formation libanaise d’El Nejmeh lors du mach retour. Au cours duquel les Sang et Or ont logiquement remporté ce duel sur le score de 2 buts à zéro.

Notons qu’à l’aller, la formation Espérantiste avait arraché un nul précieux (1-1). Notamment grâce au but d’Abdelkader Badrane à la 92ème minute.

Khenissi, l’homme providentiel

Ainsi, dès le début le club de Beb Souika a essayé de prendre l’adversaire à la gorge. Tout en lui mettant la pression et exerçant un pressing haut. Et ce n’est qu’à la 20ème minute que Taha Yassine Khenissi trouva la faille. Notamment dans la défense compacte des Libanais, verrouillée par l’excellent portier Abbas Hassan (1-0).

D’ailleurs, ce dernier fut expulsé à la 42ème minute. Laissant ses coéquipiers en infériorité numérique durant toute la seconde période.

De retour des vestiaires, les protégés de Moïn Chaabani n’ont pas levé le pied. On sentait le but chauffer. Mais l’attaque espérantiste manquait manifestement de mordant et surtout d’efficacité. Et c’est encore Khenissi qui délivra ses camarades en réalisant un doublé à la 80ème minute (2-0).

Réagissant à cette victoire bien méritée et qui a fait de l’EST l’unique représentant tunisien en 8èmes de finale de cette Coupe Arabe des Clubs, le coach espérantiste a tenu à féliciter l’adversaire pour son rendement. « Le but inscrit par Khenissi à la 20ème minute a facilité notre tâche. Le second but a mis notre équipe à l’abri. Je suis satisfait du rendement. J’estime que nous sommes à 70% de nos moyens », déclare-t-il.

Une cagnotte qui vient à point

Comme un bonheur ne vient jamais seul, et sur un autre volet, nous venons d’apprendre que le club de Bab Souika a, enfin, reçu la prime réservée au vainqueur de la Ligue des Champions africains 2018-2019.

Après une âpre bataille judiciaire menée par le Wydad Casablanca qui avait porté l’affaire devant la CAF et le TAS en dernier recours, le club Sang et Or a fini par récupérer son dû. En l’occurrence la somme rondelette de 2.5 millions de dollars.

Grâce aux produits des transferts réalisés cet été, notamment ceux de Franck Kom et l’Algérien Youssef Belaïli, la santé financière de l’EST semble confortable. Ce qui lui permettra d’entamer la double aventure africaine et arabe dans les meilleures conditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here