Inauguration du Centre International de formation en matière d’olive et d’huile d’olive au sein de l’ONH

centre international de formation en huile d'olive-

Le Centre International de formation en matière d’olives et d’huile d’olive était  inauguré au siège de l’ONH, ce lundi. C’est le premier centre de formation de la rive sud de la Méditerranée; et un point de rayonnement à l’échelle interrégionale et internationale dans le domaine oléicole.

A cette occasion, le ministre de l’Agriculture, Samir Taieb, estime que ce centre international de formation est un acquis pour la Tunisie. Surtout que le pays est un grand producteur d’huile d’olive dans le monde. Il rappelle que l’idée de sa création remonte à 2016; après son approbation scientifique et technique.

Ainsi, cette réalisation contribuera au renforcement de la qualité. Elle renforcera le label tunisien dans le domaine de l’huile d’olive, précise le ministre. Et de souligner que l’objectif ultime est de faire de la Tunisie un pôle ou une capitale de l’huile d’olive sur la rive sud de la Méditerranée.

Par ailleurs, le Président Directeur Général de l’ONH, Chokri Bayoudh indique que la Tunisie devient un grand producteur d’huile d’olive dans le monde. Mais elle ne dispose pas pour autant d’un centre de formation devant hisser à la qualité supérieure les huiles exportées. D’où la nécessité d’en créer un.

En outre, il précise que le centre dispose des meilleures techniques dans le domaine de la dégustation. Avec le soutien logistique et financier de la FAO et la GIZ. En plus de la conclusion d’accords avec des universités d’Italie, d’Espagne et de Tunisie. Afin de conférer à la formation l’aspect scientifique requis et fournir une formation solide.

De plus, il indique que le cursus de la formation comportera essentiellement la dégustation de l’huile d’olive et les analyses chimiques de ce produit. En effet, c’est l’un des produits les plus analysés lors de son exportation et sa consommation.

Pour ce qui concerne les formateurs du centre, Chokri Bayoudh, directeur de l’ONH fait savoir qu’ils sont des représentants du secteur privé. Parmi lesquels, on retrouve les propriétaires des huileries et des exportateurs disposant des laboratoires dans ce domaine, ce qui les aide à l’exportation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here