Le groupe Libertés et territoires appelle à la libération de Nabil Karoui

Le groupe libertés et territoires

Le groupe Libertés et territoires au sein de l’Assemblée nationale française appelle à la libération de Nabil Karoui.

Le groupe Libertés et territoires appelle les autorités tunisiennes à libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui pour qu’il y ait la même égalité des chances.

Par ailleurs, ce groupe parlementaire félicite la Tunisie pour son processus démocratique. Il souligne: « La Tunisie a fait preuve d’un courage exceptionnel en se libérant du joug autoritaire. »

En effet, la situation en Tunisie suscite des inquiétudes à l’étranger, à quelques jours de l’élection présidentielle. Car le candidat favori des sondages se trouve actuellement incarcéré. De ce fait, deux députés français, Jean-Christophe Lagarde et M’jid El Guerrab s’exprimaient hier à l’Assemblée nationale française

Ainsi, Jean-Christophe Lagarde souligne : « Je comprends bien que le rôle de la France n’est pas de s’immiscer dans les affaires judiciaires tunisiennes. Cependant, Monsieur le Premier ministre, dans quelle démocratie voit-on, trois semaines avant le premier tour d’une élection présidentielle, le principal candidat incarcéré et accusé d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent ? », s’insurge-t-il.

De son côté, M’jid El Guerrab, député de la 9e circonscription des Français à l’étranger revient lui aussi sur l’élection présidentielle de 2019; notamment sur le risque de dérive autoritaire de l’exécutif!  

Il revient sur l’affaire de Nabil Karoui qui a subi plusieurs manœuvres pour empêcher sa candidature. Il précise : « Aujourd’hui, sans procès équitable, sans respect de la présomption d’innocence, Nabil Karoui est tout simplement emprisonné. L’Union européenne l’a déploré, dans un communiqué de presse. »

Au final, cinq ans plus tard, l’enjeu est crucial pour la Tunisie. Le pays se dirige-t-il vers un processus démocratique ou il s’agirait d’un retour en arrière? Les Tunisiens se doivent d’être responsables dans leur choix de vote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here