Bourse de Tunis : vers l’introduction de trois nouvelles sociétés

Bourse de Tunis L'Economiste Maghrébin

On croit savoir que les dossiers d’introduction en bourse sur la place de Tunis de trois grandes entreprises du secteur industriel sont actuellement à l’étude.

Selon nos sources, ces trois sociétés seront introduites à la Bourse de Tunis d’ici la fin du premier semestre 2020.

Car, pour rappel, en 2018, malgré tous les efforts de la place, une seule introduction voyait le jour, celle de Tunisie Valeurs. Elle portait  à 82 le nombre d’entreprises cotées.

Par ailleurs, en 2018, le montant global des émissions réalisées par les sociétés cotées et autorisées par le CMF atteignait 538,1MD pour 25 opérations. Contre 49 opérations pour un montant global de 1 044 MD en 2017.

Ainsi, en Tunisie, pour être coté en Bourse, les sociétés doivent obtenir le visa du Conseil du marché financier (CMF). Cet organisme se charge de veiller à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières.

En effet, le CMF contrôle l’information financière et sanctionne les manquements ou infractions à la réglementation en vigueur.

De ce fait, l’entreprise candidate à l’introduction en Bourse doit choisir le marché sur lequel elle souhaite s’introduire. Et la Bourse dispose de deux marchés de titres de capital : le Marché Principal et le Marché Alternatif. L’admission à l’un des marchés implique que les conditions exigées soient satisfaites par l’entreprise.

Enfin, notons que l’arrêté du ministre des Finances du 15 août 2019, relatif à la modification du Règlement Général de la Bourse – RGB, vise à moderniser l’organisation des marchés de la Cote de la Bourse. Cet arrêté classe ces marchés en 4 catégories, à savoir: les marchés de titres de capital; le marché obligataire; le marché des fonds; et le marché des Sukuk.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here