Médecine : sit-in contre une tentative de meurtre d’un médecin

médecine - l'économiste maghrébin

Les affilés du syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique relevant de l’UGTT observent un sit-in de protestation dans tous les établissements de santé de la République, aujourd’hui, 24 septembre. Zoom sur l’un des malheurs de la médecine.

En effet, le syndicat affirme que ce sit-in intervient suite à une tentative de meurtre avec préméditation contre docteur Chedli Maksouddi. Ce médecin est chef de service des urgences. Il occupe le poste de secrétaire général adjoint du syndicat général des médecins relevant de l’UGTT. Cette agression s’est perpétrée dans le cadre de son travail. Ainsi, l’agression contre les médecins devient l’une des plaies de la médecine.

Pendant donc toute cette journée, les médecins ne donneront pas de certificats médicaux initiaux. Et le syndicat interpelle les autorités compétentes, leur demandant de déployer des dispositifs de sécurité dans les établissements de santé. Car, les statistiques montrent que la violence contre le corps médical se propage depuis 2011.

Pour rappel, le ministère annonçait le début de la préparation du projet de loi, suite à l’attaque menée par trois délinquants contre l’hôpital régional de Sousse, le 1er octobre 2017.

Alors, le ministère se penche depuis 2017 sur un projet de loi relatif à la la protection du corps médical. D’ailleurs, l’objectif de ce projet de loi est de protéger les établissements de santé. Et ce, pour assurer le bon déroulement du travail et garder des équipements médicaux à même d’assurer le service. De même, la préparation dudit projet est l’une des revendications majeures des syndicats des médecins.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here