Carthage célébrée à Rome : la revanche de l’Histoire!

carthage-a-rome

Imaginez un événement célébrant « Carthage, le Mythe immortel » au Colisée de Rome. 

Carthage prend enfin sa revanche sur Rome ! Une grande exposition-événement mettant en lumière Carthage et l’histoire de la Tunisie sera visible à partir du 26 septembre dans les espaces du Colisée et du Forum romain.

La première grande rentrée culturelle italienne et internationale à Rome est consacrée à l’exposition « Carthage, le Mythe immortel » (Carthago-Il mito immortale). Elle se poursuivra jusqu’au 29 mars 2020. Le mythe de Carthage est resté gravé chez les Romains !

Carthage-le-mythe-immortel-Carthage la rebelle était l’une des villes des plus puissantes et fascinantes du monde antique. Insoumise, sa destruction date de 146 av. J.-C après la victoire de Rome.

Le site du parc du Colisée, précise que l’exposition se tiendra sur différents points autour du Colisée de Rome, le temple de Romulus et la Rampe impériale du Forum romain.

Pour la constitution de l’exposition, les organisateurs ont fait appel aux collections des musées archéologiques italiens et étrangers. Dont notamment les musées de Carthage, du Bardo (Tunisie), des musées de Beyrouth (Liban) et ceux de Madrid et Carthagène (Espagne).
L’objectif est de « montrer aux Romains les événements historiques unissant les grandes puissances du monde antique, Carthage et Rome ». De plus, cette exposition d’envergure permettra de montrer que l’histoire et la culture tunisienne et italienne est similaire car méditerranéenne.

« Carthage, le Mythe immortel »: quand les Romains célèbrent Carthage! 

C’est un voyage de l’autre côté de la Méditerranée qu’attend les visiteurs riche en reconstructions et installations de multimédias. De plus, des artefacts inédits issus des dernières fouilles archéologiques menées sur les côtes des îles Egades seront exposés.

Toute l’histoire de Carthage sera contée, de sa fondation à sa destruction. Le film didactique « Calabria » de Giovanni Pastore traitera des divinités phéniciennes et carthaginoises dont la terrible divinité Moloch.

Enfin, plusieurs médias italiens et étrangers ont fait de cette exposition leur Une. Quand Carthage prend sa revanche sur l’histoire de Rome ne faut-il pas s’en réjouir ?

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here