Taoufik Rajhi : une LF 2020 sans beaucoup de nouvelles mesures

Taoufik Rajhi l_economiste_maghrebin

La loi de Finances 2020 ne comportera pas beaucoup de nouvelles mesures. C’est ce qu’indique le ministre chargé des Grandes réformes, Taoufik Rajhi.

Ainsi, Taoufik Rajhi affirme que la Tunisie enregistre une avancée dans les grandes réformes structurelles. D’ailleurs, elle a révisé plusieurs lois. A savoir la loi sur l’investissement et la loi sur la concurrence et le code des collectivités locales.

Dans le même sillage, il propose que le prochain président de la République présente un document de Carthage 3 sur les grandes réformes. Tout en permettant l’instauration d’un climat politique favorable à la réalisation de ces réformes.

En outre, Taoufik Rajhi évoque l’élaboration d’un projet de loi sur les entreprises publiques par le gouvernement. Ce projet de loi vise, selon ses dires, à donner plus de souplesse aux premiers responsables des entreprises publiques. Et ce, dans la gestion et la prise de décisions; sans en référer à l’autorité de tutelle.

Enfin, il précise que ce projet fera l’objet de discussions lors d’une série de rencontres. Ces rencontres devraient se faire avec les organisations nationales et d’anciens responsables des entreprises publiques. Le but est de parvenir à un consensus à son propos.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here