TICAD 7 : don japonais de 8 MDT pour renforcer les dispositifs sécuritaires

TICAD 7
Les ministres des affaires étrangères de Tunisie et du Japon ont signé une convention de don japonais.

La Tunisie est présente à la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique – Ticad 7. Elle se tient à Yokohama-Japon, du 28 au 30 août 2019. Et ce, en présence de Khemais Jhinaoui, Ministre des Affaires Étrangères.

Au TICAD 7, Khemais Jhinaoui a rencontré Kenji YAMADA, vice-ministre parlementaire chargé des Affaires étrangères du Japon. Les deux ministres ont signé une convention sur le “Programme de Développement Économique et Social”.

Ainsi, le montant de 300 millions de yen (environ huit millions de DT) servira à l’installation d’un système de surveillance et de protection de haute technologie. En clair, il s’agit d’une “aide financière non remboursable” qui permettra de fournir des appareils de surveillance et de protection. Tel qu’un système de reconnaissance faciale pour contribuer au renforcement des mesures sécuritaires.

En effet, depuis les attentats terroristes, la situation sécuritaire en Tunisie s’améliore nettement. Et ce, grâce au travail significatif et efficace des autorités de sécurité. Car elles renforcent leurs mesures antiterroristes d’année en année.

Cela dit, la situation en Libye est préoccupante et ces appareils joueront un rôle important pour une meilleure gestion des frontières. Ils contribueront à la stabilisation de la Tunisie et de la région.

Enfin, selon le communiqué, grâce à ce don, le Japon continue de soutenir la Tunisie, pays ami de longue date, dans son développement économique et social durable. Car, il constitue un élément fondamental pour la mise en œuvre de la sécurité humaine.

Article précédentLe Parc national d’Ichkeul, seul patrimoine mondial naturel en Afrique du Nord inscrit à l’Unesco
Article suivantIACE : le salon régional de l’Emploi se tiendra le 29 août 2019 à Gabès
Nadia Dejoui
Nadia Dejoui, travaille depuis plus de 3 ans comme journaliste politique à l’Economiste maghrébin. Diplômée de l’ESJ-Paris-Tunis ( 2012), elle a acquis de l'expérience comme journaliste free-lance pour plusieurs sites d'actualité comme Webdo , Tunisie Numérique, Direct info et Mena-Post. Elle est passionnée par l’écriture créative et la gastronomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here