René Trabelsi : les procédures administratives entravent les investisseurs

René Trabelsi

Plus de 5,5 millions de touristes ont visité la Tunisie, jusqu’à fin juillet. C’est ce qu’indique le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi. Il était mardi en visite à Bizerte.

Mais d’après René Trabelsi, les investisseurs tunisiens et étrangers rencontrent des difficultés. Elles sont la principale cause qui entrave le tourisme tunisien. Il appelle ainsi à œuvrer à attirer les investissements extérieurs. A travers, notamment, la simplification des procédures administratives.

En effet, le ministre fait état de l’affluence d’un nombre exceptionnel de touristes durant le mois d’août. Il souligne que la Tunisie parviendra, d’ici la fin de l’année, à réaliser son objectif d’attirer neuf millions de touristes.

« Nous projetons, dans les années à venir, de renforcer le nombre de visiteurs. Mais surtout d’améliorer la qualité des services et de l’accueil et booster le tourisme alternatif », a-t-il dit.

Bizerte : un modèle de tourisme alternatif

Pour ce qui est du gouvernorat de Bizerte, Trabelsi estime qu’il dispose d’une richesse et d’une diversité naturelle, environnementale et culturelle. Et partant, il pourrait constituer un modèle de tourisme alternatif, basé essentiellement sur de nouveaux modes d’hébergement; à l’instar des maisons d’hôtes, des résidences rurales…

Il a affirmé aussi que son département coordonnera avec le ministère des Affaires culturelles pour la réhabilitation du théâtre archéologique d’Utique, dont la capacité d’accueil s’élève à environ 20 mille spectateurs.

René Trabelsi a fait savoir, en outre, que des artisanes de Sejnane prendront part au salon Top Resa, qui sera organisé à Paris (en France), du 1er au 4 octobre 2019.

Il a souligné l’impératif d’identifier des solutions aux problèmes environnementaux qui constituent une entrave au développement du tourisme dans la région, considérant qu’il est impossible d’assurer une saison touristique réussie dans un environnement qui n’est pas sain.

La visite du ministre a concerné plusieurs régions dans le gouvernorat, où il a pris connaissance de la situation dans la région touristique de Sidi Salem, du parcours touristique et culturel de l’ancienne Médina…

Dans la délégation de Bizerte Sud, il a visité la région de Cap Angela, le point le plus septentrional d’Afrique.

Dans la délégation de Tinja, Trabelsi s’est informé des projets programmés et ceux qui sont en cours pour mettre en valeur davantage le parc national d’Ichkeul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here