Pharmaciens – Gouvernement : le retard de remboursement refait surface

pharmaciens l-economiste-maghrebin

Le vice-président du Syndicat des propriétaires des pharmacies privées, Naoufel Amira a appelé, dans une déclaration accordée à leconomistemaghrebin.com, le gouvernement à appliquer les clauses de l’accord du 14 février 2019.

Le vice-président a expliqué que cet accord est le résultat de plusieurs efforts déployés par le syndicat. En effet, la délégation ministérielle représente le ministère de la Santé, le ministère du Commerce et le ministère des Affaires sociales. L’accord prévoit une série de mesure au profit des pharmaciens.

En effet, les pharmaciens font face à un problème dû au retard du remboursement. En effet, l’accord prévoit que la CNAM s’engage à honorer ses engagement d’une manière progressive selon un certain nombre d’échéance. D’ailleurs, le retard du paiement n’est pas le seul souci. La carte électronique Labess fait encore partie des problèmes.

Vers la mobilisation des pharmaciens

Notre interlocuteur a affirmé que les pharmaciens se sont engagés de nouveau dans la relation contractuelle « tiers payant ». Mais la partie gouvernementale n’a pas honorer ses engagements surtout que l’application de l’accord commence à partir du 1/7/2019. Par ailleurs, Naoufel Amira a estimé que le ministère de la Santé est en situation d’hibernation. Il l’a appelé également à soutenir les revendication des pharmaciens. Pour lui, le ministère de tutelle doit trouver un certain nombre de solution pour résoudre la crise.

Il est à noter que le Syndicat des propriétaires des pharmacies privées prévoit de tenir une réunion pour préparer la prochaine réunion extraordinaire dont le sujet la mobilisation pour défendre les intérêts des pharmaciens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here