CAN 2019 : la Tunisie arrache sa qualification aux quarts de finale avec les dents

CAN 2019 Tunisie Quarts de finale

Les Aigles de Carthage ont livré une bataille héroïque pour surclasser une vaillante équipe de Ghana et se propulser ainsi aux quarts de finale de la CAN 2019. Ils affronteront Madagascar le 11 juillet prochain.

Mission accomplie. La Tunisie a assuré sa qualification aux quarts de finale de la CAN 2019 et rejoint ainsi le top 8 des pays qualifiés au carré d’or grâce à sa victoire aux tirs au but face au Ghana (1-1, 5 t.a.b à 4). Le temps réglementaire et les prolongations se sont soldés par un nul (1-1).

Taha Yassine Khenissi, l’un des héros les plus en vue de ce match, a inscrit le premier but,  en profitant d’une passe en retrait du remuant Wajdi Kechrida qui centrait au premier poteau, pour se glisser dans la surface et pousser le ballon dans les filets du portier ghanéen  (1-0,73e).

Le cauchemar de Rami Bédoui

La Tunisie filait tranquillement vers une victoire arrachée avec «  du sang, de la sueur et des larmes » quand le sélectionneur national fit entrer le défenseur Rami Bédoui (90e) pour porter main-forte à la défense. Sauf que le malheureux rentrant, en voulant dégager un ballon en cloche, s’est emmêlé les pinceaux et trompait son propre gardien (11, 90e+2).

Le cauchemar. Tout était à refaire,  et au bout de deux heures d’une guerre de tranchée, les deux sélections procèdent à une séance de tirs au but et ce sont les Tunisiens  qui ne tremblent pas en inscrivant tous les buts (5-4).

Le coaching payant de Giresse

A noter qu’avant la séance des tirs au but, le sélectionneur national réalisa un coaching réussi (pour une fois) en remplaçant Moez Hassen par Farouk Ben Mustapha (102 e minute).

Ce changement n’était apparemment pas prévu car le gardien niçois était furieux, mais il  s’est avéré payant car Ben Mustapha a stoppé la frappe d’Ekuban , donnant ainsi raison à son entraîneur et permettant aux Aigles de s’envoler vers le carré d’or tant convoité.

La Tunisie jouera donc jeudi 11 juillet au Caire contre l’étonnant Petit Poucet malgache qui s’est qualifié à son tour face à la RD Congo également aux tirs au but (2-2, 4-2 aux t.a.b).

CAN 2019: place désormais au rêve

On savait les Aigles de Carthage capables du pire comme du meilleur. Hier soir, touchés par la grâce, ils ont livré avec générosité un match plein et passionnant de bout en bout.

En écartant les terribles Black Stars et en se libérant du doute qui l’a tellement rongée  au premier tour, la Tunisie peut aller loin, le plus loin possible au grand bonheur d’un peuple qui s’est réconcilié hier avec ses héros.

Et ce n’est pas rien…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here