CAN 2019 : des arbitres européens pour superviser la VAR ?

CAN 2019 VAR

Suite aux tristes événements de la rencontre entre l’Espérance et le Wydad, la CAF envisage le recours aux arbitres européens. Et ce, pour superviser l’équipe chargée de la VAR.

Les tristes événements ayant entaché le match de la finale retour de la Ligue des champions d’Afrique entre l’Espérance et le Wydad sont encore dans tous les esprits. En effet, ce fameux derby maghrébin s’interrompait après la protestation du Wydad contre le refus du but de l’égalisation par l’arbitre pour une position hors-jeu. Et ce, sans possibilité d’avoir recours à la VAR.

Après le refus du Wydad de reprendre le jeu, alors qu’il était mené au score, l’Espérance était proclamée championne d’Afrique après une interminable et éprouvante attente.

Puis, la CAF revenait sur sa décision et décidait de faire rejouer la finale retour sur un terrain neutre. L’affaire est désormais entre les mains du tribunal arbitral du sport (TAS).

Plus jamais ce genre de déboires

Ainsi, pour éviter ce genre de déboires, la CAF envisage sérieusement la possibilité d’avoir recours à des arbitres européens. Ils officieraient à partir des quarts de finale de la CAN 2019, afin de superviser l’équipe chargée de la VAR.

D’ailleurs, l’instance panafricaine a déjà fait appel aux services d’une société internationale espagnole pour superviser le bon fonctionnement de la VAR lors de la CAN 2019. Son choix s’est porté sur une entreprise espagnole qui a fait ses preuves, notamment lors de la Copa America qui se tient actuellement au Brésil.

Deux pauses-chaleur de trois minutes

Sur un autre volet, la CAF a décidé de respecter deux pauses-chaleur au cours des matchs de la CAN 2019 qui débutera demain, vendredi 21 juin 2019.

En effet, la CAF prend en compte les fortes chaleurs en Egypte en ces mois de juin et de juillet. Car, les températures oscillent entre 35 et 38 degrés, avec une humidité variant de 40% à 60%.

Il va sans dire que ces pauses de trois minutes nécessitent une logistique bien huilée avant chaque rencontre : conteneurs froids sur roues pour y mettre de la glace pilée, des boissons pour les arbitres et des petites serviettes froides et humides à placer autour du cou pour 26 personnes (4 arbitres + 22 joueurs).

Rappelons que les règles de la FIFA stipulent que si les matchs ont lieu à des températures élevées, le match peut être suspendu autour des 30e et 75e minutes, mais pas plus de trois minutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here