Canicule : conseils pour préserver votre cœur contre les fortes chaleurs

canicule-Tunisie-conseils
crédit photo: moissac

La semaine dernière, la température a brusquement augmenté atteignant le dimanche les 40 degrés. Des températures habituellement réservées au mois d’août.

D’après un post publié sur leur page Facebook, la Société tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire (STCCCV) alerte sur l’effet des fortes chaleurs sur les patients ayant des pathologies cardiovasculaires. En effet, sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent. Le cœur est alors obligé de travailler davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque.

Canicule : gestes de prévention

La STCCCV donne des conseils à suivre pour éviter les coups de chaleur, particulièrement pour les patients cardiaques :

  1. Munissez-vous toujours de bouteilles d’eau en quantité suffisante lors de vos déplacements et buvez abondamment. Passez-vous régulièrement des linges frais et humides sur le corps.
  2.  Réduisez au maximum la consommation de cigarettes, d’alcool et de boissons sucrées ou à forte teneur en théine et caféine (le café, le thé et l’alcool sont à éviter de par leur effet diurétique).
  3. Protégez-vous du soleil : restez à l’ombre, portez un chapeau. Évitez de sortir entre 12h et 16h et limitez les efforts physiques.
  4. Portez des vêtements légers, amples, de préférence en lin ou en coton et de couleur claire.
  5. Protégez-vous la tête avec un chapeau et les yeux avec des lunettes de soleil à haut indice de protection.
  6. Évitez de manipuler des substances polluantes (utilisation de solvants, de spray).
  7. Les personnes atteintes de maladies respiratoires ou cardiovasculaires chroniques doivent poursuivre leurs traitements en cours et consulter impérativement l’avis de leurs médecins si des symptômes anormaux surviennent.

Voici la liste de quelques médicaments qui peuvent aggraver une déshydratation ou un coup de chaleur chez les patients suivis pour une pathologie cardiovasculaires (Eurekasante- Vidal- ANSM). Ce sont :
– Les médicaments diurétiques.
– Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine et les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II.
– Les médicaments qui réduisent la pression artérielle. Ce sont essentiellement des médicaments contre l’hypertension artérielle et contre l’angine de poitrine (angor).

Enfin, certains malaises comme des maux de tête, des sensations de faiblesse, des vertiges ou une fièvre soudaine sont à prendre en compte. Il faudra alors se reposer dans un endroit frais et boire immédiatement de l’eau fraîche. Et en cas de persistance de ces symptômes ou de signaux d’alerte comme des crampes musculaires au bras, à la jambe ou au ventre, n’hésitez-pas à consulter votre médecin ou le Samu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here