Pétrole et gaz : la Tunisie rejoindra pour la première fois l’AOW

pétrole nouveaux permis L'Economiste Maghrébin

La Tunisie rejoindra pour la première fois de son histoire l’AOW (Africa-Oil Week). Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME fournira plus de détails sur l’état des ressources pétrolières et gazières de la Tunisie. Et ce, à l’occasion de l’AOW 2019.

Source : Africa Oil Week

En effet, la Semaine africaine du pétrole (du 4 au 8 novembre 2019) est le principal événement pétrolier et gazier du continent. Car plus de 1 500 dirigeants influents du monde entier se retrouvent pour négocier de nouveaux contrats.

Ainsi, la Tunisie prévoit de doubler sa production de gaz cette année. Objectif : la faire passer de 35 000 barils d’équivalent pétrole à 65 000. Et ce, lorsque le champ gazier du sud de Nawara entrera en production en juin.

Créer des partenariats

Par ailleurs, dix-sept ministres de pays producteurs d’énergie d’Afrique ont convenu de se réunir au Cap (Afrique du Sud). Ce sont notamment des pays comme le Nigeria, la Guinée équatoriale et la Tunisie. A l’occasion de la Semaine africaine du pétrole, ils veulent créer des partenariats pour leurs secteurs énergétiques.

De plus, participeront à cette semaine : la communauté mondiale de l’énergie et pétrole, des gouvernements, compagnies pétrolières internationales, acteurs indépendants, investisseurs et fournisseurs de services… Ils discuteront de l’avenir de l’industrie de l’énergie.

En outre, cet événement est un carrefour d’échanges et de création de réseaux avec les décideurs de haut niveau et les ministres de certains des plus grands pays africains producteurs de pétrole et de gaz.

Stratégies, octroi de licences, compétitivité…

Alors, les ministres profiteront du sommet de la Semaine africaine du pétrole pour parler de stratégies nationales, de la compétitivité souveraine, de l’octroi de licences et de la finalisation des appels d’offres.

Compte tenu des pressions croissantes exercées sur les États souverains pour qu’ils mettent en place des environnements d’exploitation attrayants, les ministres présenteront en détail leurs stratégies en matière d’hydrocarbures à plus de 1 500 cadres supérieurs de l’ensemble de la chaîne de valeur.

Programme gouvernemental de la Semaine africaine du pétrole

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here