Mohamed Douagi dévoile les derniers éléments de l’enquête du décès des 15 bébés

Mohamed Doagi L'Economiste Maghrébin

Invité sur les ondes radiophoniques, Mohamed Douagi  président de la commission d’enquête sur le décès des nouveau-nés à l’hôpital Rabta a souligné en ce vendredi 26 avril  qu’une infection bactérienne d’origine externe était intervenue lors des préparations alimentaires parentérales. Ce qui a causé le décès  des nourrissons.

M. Douagi a fait savoir que la commission n’a pas pu détecter d’où provient la bactérie.   De ce fait, « les équipements médicaux  sont en conformité aux normes de santé », poursuit-il.

Il n’a pas nié la probabilité d’un facteur extérieur qui aurait infecté les préparations alimentaires pour les bébés. Il a précisé que plusieurs membres du personnel de l’hôpital ont passé des examens médicaux nécessaires.

Rappelons que 15 nourrissons sont morts par infection nosocomiale au centre de maternité et de néonatalogie de la Rabta à Tunis, du 4 au 15 mars 2019. 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here