La finance islamique, nouveau vecteur de financement de la BTS Bank

BTS Bank L'Economiste Maghrébin
Une nouvelle impulsion pour le financement des micro-projets dans le gouvernorat de Jendouba.

A fin mars 2019, la BTS Bank a octroyé 1633 financements « Mourabaha » à hauteur d’une enveloppe d’investissement de l’ordre de 60 millions de dinars, contribuant à la création d’environ 3105 postes d’emploi.

La BTS Bank a intégré depuis 2016 le nouveau produit « Mourabaha » pour financer l’acquisition des biens et des équipements requis pour la création des projets et des petites entreprises.

Le secteur des services s’est taillé la part de lion

Le secteur des services a bénéficié de 58% des financements « Mourabaha », 38% de ces financements sont destinés au secteur des petits métiers.

Ce secteur regroupe un tissu de petites entreprises opérant essentiellement dans les domaines du commerce, de la transformation de marbre, du recyclage des déchets plastiques, de la transformation des produits alimentaires, ainsi que dans les activités inhérentes aux domaines de l’électronique, de la maintenance des engins, et de la mécanique auto…

En terme de volume, les financements octroyés aux diplômés de l’enseignement supérieur sont plus importants comparés à ceux alloués aux autres niveaux. En effet, cette catégorie a bénéficié de 56% du volume total des investissements.

La part de la femme par ailleurs, représente le tiers de l’ensemble des financements « « Mourabaha » distribués. La BTS Bank compte améliorer cette catégorie en collaborant avec diverses structures spécialisées pour encourager l’entrepreneuriat féminin, et soutenir l’autonomisation économique de la femme.

En outre, la BTS Bank a lancé, début 2018, son nouveau produit « Ijara ». A fin mars 2019, la Banque a financé 620 projets avec un coût d’investissement total de l’ordre de 24 millions de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here