58 députés privés de leurs primes en raison de leur absentéisme

ARP- L'Economiste Maghrébin

L’absentéisme bat tous les records à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP). De ce fait des mesures ont été prises pour endiguer ce phénomène préoccupant.

Ainsi, le Bureau de l’ARP a décidé de ne pas verser les indemnités de 58 députés, pour la période allant de janvier 2018 à février 2019. Cette mesure fera économiser à la trésorerie de l’ARP la somme totale de 95.771 dinars. 

Car selon l’article 26 du règlement intérieur du Parlement :  “si les absences non justifiées dépassent trois jours ouvrables durant le même mois et lors des plénières dédiées aux votes ou six absences consécutives en commission, le bureau de l’ARP devra geler une partie des indemnités octroyées au député concerné”.

Les absences des députés adeptes de l’école buissonnière coûtent cher à l’Assemblée des représentants du peuple. La liste des députés absents durant les mois de janvier, février et mars vient d’être publiée sur le site de l’ARP.

Joint par téléphone, Chekib Bani,  assesseur auprès du président chargé de la gestion générale du bureau de l’ARP a souligné: “Les députés ne perçoivent pas de salaire, mais des primes. Chaque député touche 3 300 dinars dont 2200 D comme prime de base et 1200 D en tant que prime de transport et d’hébergement. 

Rappelons que le bureau du Parlement a décidé  la retenue sur les indemnités de 13 députés qui se sont absentés pour plus de la moitié des séances plénières, réunions de commissions durant les mois de janvier, février et mars 2018. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here