L’emploi et les énergies renouvelables, priorités du PNUD en Tunisie en 2019

Interpellé par leconomistemaghrébin.com sur les perspectives de 2019 au plan de l’appui à la transition économique du PNUD en Tunisie, El Kebir Alaoui, Représentant résident adjoint du PNUD Tunisie, a fait savoir que l’effort sera axé sur l’emploi, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

El Kebir Alaoui, Représentant résident adjoint du PNUD Tunisie présente le bilan 2018

En premier lieu, il faut souligner qu’une stratégie d’entrepreneuriat a été adoptée par le gouvernement tunisien et le développement des très petites entreprises (TPE) opérant dans les zones où les grandes entreprises évitent de s’implanter. L’objectif est de transformer ces entités en acteurs de croissance inclusive.

4000 TPE pour la création de 10 000 emplois

L’idée est d’appuyer la stratégie nationale initiée par le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi et l’accompagner par la suite par tous les partenaires. Pour rappel, le ministère de la tutelle s’est engagé à créer 4000 TPE pour la création de 10 000 nouveaux postes d’emploi pour les deux années à venir (2019-2020) avec un financement de 5 millions de dollars financés par la Norvège et d’autres bailleurs de fonds. Ce plan sera mis en œuvre par le PNUD.

Pour le PNUD, ce plan est crédible parce qu’il est basé sur des données réelles. Sa réalisation aura certes un impact important dans les zones le plus défavorisées et les couches les plus vulnérables du pays, notamment dans le Sud.

Le PNUD appuiera la stratégie du ministère et son plan d’action pour identifier qui va faire quoi, et ce, à travers l’amélioration de la coordination et assurera le suivi et l’évaluation.

La démarche consiste aussi à faciliter l’accès des jeunes à l’information pour identifier les produits, localiser les marchés et comment y accéder. Tout ce travail ne peut se faire qu’à travers des structures d’appui.

Il y a aujourd’hui plusieurs intervenants en la matière qui font parfois la même chose. Ainsi, l’essentiel consiste à coordonner et créer un guichet unique, performant et capable de répondre aux besoins des jeunes.

Il s’agit aussi d’assurer la formation adéquate aux jeunes entrepreneurs pour les aider à mieux produire et pour que leur business plan soit réaliste et faisable car parfois on crée des rêves sans avoir la capacité de les réaliser.

L’efficacité énergétique, facteur de croissance

Le deuxième axe considéré comme force de changement pour la Tunisie sera l’énergie. Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ont un double impact : réduire la facture énergétique et créer des opportunités de création de richesse. C’est un accélérateur fondamental de l’économie tunisienne.

Le plan d’action pour accélérer les programmes d’énergies renouvelables adopté par le gouvernement tunisien pour la production de 1900 MW de capacité additionnelle sur la période 2018-2025 a besoin de coordination et d’efficacité parce que les investisseurs sont très exigeants en termes de clarté  réglementaire et d’arbitrage.

C’est pourquoi, le PNUD accompagne les études de base. A titre d’exemple, le PNUD est engagé à Tozeur où sera implantée la première centrale solaire intégrée.

Ce projet permet d’encourager le tourisme écologique et l’attractivité territoriale au vu de son impact en matière de changements climatiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here