Un grand hackaton Agil pour améliorer les services aux clients

Pour la première fois en Tunisie, Agil a organisé en ce jeudi 28 février le premier hackathon dédié aux étudiants. 101 étudiants les plus talentueux et créatifs tentent d’être les premiers gagnants.

En clair, le hackathon est une nouveauté. Ces compétitions créatives, réunissent les étudiants lors de ce concours relatif aux applications mobiles en commerce numérique. Cet événement a mis en compétition durant 24 heures des étudiants développeurs volontaires de différents instituts.

Cet hackathon est une initiative destinée aux jeunes et aux étudiants, afin de leur permettre de démontrer leurs talents d’innovations, ainsi que de présenter leurs projets directement devant le public composé d’hommes d’affaires, d’experts économiques et d’autres étudiants.

Plus de 500 étudiants de plusieurs universités tunisiennes (ISET Rades, Esprit, SUPCOM, ENI Sousse, ENI Monastir, ENIT, ISET Nabeul, ISTIC Borj Cedria, ENI Gabes…) se sont inscrits à ce challenge. 70 étudiants ont été sélectionnés et ont été répartis sur 18 équipes (de 4 étudiants maximum).

Le coup d’envoi du hackathon a été donné le mercredi 27 février au technopole de Borj Cedria à 14 heures. Trois groupes se sont affrontés en vue de mettre en place une application selon un cahier des charges établi conjointement par AGIL et l’ISTIC.

Le hackathon d’AGIL organise en coopération avec l’Institut Supérieur des Technologies de l’Information et de la Communication, l’ISTIC, cet hackathon de 24 heures sur deux journées, le 27 et le 28 février 2019. Le 28 février 2019 est une journée thématique au cours de laquelle le Président Directeur Général de la SNDP, Nabil SMIDA, a parlé de la transformation digitale de la société. Il souligne dans ce contexte : « On parraine un événement que je considère très important qu’on appelle hackaton Agil destiné aux applications Agil. Il s’agit d’un événement qui se fait dans le monde. On demande à nos étudiants de proposer des solutions à partir d’un cahier des charges, de donner le meilleur de la matière grise, une application destinée au lancement des commandes gérant le suivi des camions sur une application mobile. Ce sont des jeunes mordus d’informatique ». 

L’objectif est celui de produire une application mobile qui permettra d’améliorer les services aux clients de la SNDP. Au terme des 24h de compétition, un jury, formé par des ingénieurs en informatique de la SNDP, des enseignants universitaires et des professionnels du domaine, a élu la meilleure application mobile présentée.

De son côté, pour Habib Dabbabi, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie et des PME, chargé des PME, c’est un intérêt triple qui est valorisé. « Celui des étudiants, des entreprises et de la société. Ce qui signifie que l’étudiant a besoin de savoir dans le monde industriel, l’industriel a besoin de savoir les matières enseignées et la société a besoin de sentir la cohésion des deux. Ainsi, nous n’aurons pas des vagues de chômeurs, mais des spécialistes. »

Tarek Cherif, président de la Conect souligne : « Il faut faire en sorte d’être proche des étudiants, en les incitant à visiter les entreprises. Il faut essayer de les orienter, de compléter leur formation. Et c’est à nous de les convaincre qu’ils trouveront des débouchés. » 

Rencontrés lors de cet événement, Mohamed et Rim, 19 ans, deux participants, mettent l’accent sur cette passion qu’ils ont pour le monde des Hackers. « Nous voulons être des pionniers dans ce domaine. Des modèles nous inspirent, comme Mark Zuckerberg ». 

En marge de l’événement, des récompenses financières ont été attribuées. Le premier prix du groupe développeur vainqueur, l’ISTIC, s’élève à 3.000 DT. Tandis que la deuxième équipe se voit attribuer un chèque de 1.000DT.

A l’issue de la journée thématique, un partenariat de formation, de recherche scientifique et de coopération avec l’ISTIC a été signé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here